NOUVELLES
20/11/2012 09:59 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Gaza: Washington s'oppose à l'ONU à une déclaration "contre-productive"

Les Etats-Unis se sont opposés mardi à une déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation à Gaza, jugeant qu'elle était "contre-productive" alors que des efforts pour obtenir un cessez-le-feu sont en cours, a-t-on appris auprès de diplomates.

Dès lundi, l'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice avait annoncé l'opposition des Etats-Unis à une telle déclaration proposée par les pays arabes.

A l'issue d'une réunion lundi du Conseil de sécurité, la Russie avait quant à elle annoncé qu'elle proposerait une résolution en faveur d'un cessez-le-feu immédiat si les 15 pays ne parvenaient pas d'ici à mardi 09H00 locales (14H00 GMT) à s'entendre sur un texte qui appelle à la fin des hostilités entre Israël et les groupes palestiniens armés de Gaza.

Mais si l'Egypte obtenait une trêve entre les deux parties, l'initiative russe tomberait à l'eau, ont estimé mardi des diplomates.

Les Etats-Unis ont fait parvenir, juste avant l'expiration du délai, une lettre aux 14 autres membres du Conseil dans laquelle ils affirment que la déclaration, "contre-productive (...) n'apporte aucune contribution aux efforts diplomatiques" en cours.

La déclaration du Conseil "échoue à s'attaquer aux causes profondes" de l'escalade des tensions au Moyen-Orient entre Israël et Gaza, poursuit la lettre américaine, ont rapporté des diplomates.

De son côté, le président américain Barack Obama a remercié mardi son homologue égyptien Mohamed Morsi pour ses efforts en faveur d'une "désescalade" au Proche-Orient, au cours d'un troisième entretien téléphonique en 24 heures.

Cet appel a eu lieu alors que des sources du Hamas et du Jihad islamique ont affirmé qu'une trêve entre les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza et Israël serait annoncée mardi soir au Caire.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a entamé mardi à Jérusalem des discussions avec les dirigeants israéliens en vue d'obtenir une trêve entre le Hamas et l'Etat hébreu.

tw/are/mdm