NOUVELLES
20/11/2012 12:14 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Gaza: Obama remercie Morsi pour ses efforts en faveur d'une trêve

Barack Obama a remercié son homologue égyptien Mohamed Morsi pour ses efforts en faveur d'une "désescalade" au Proche-Orient, a annoncé mardi un conseiller du président des Etats-Unis après un troisième entretien téléphonique en 24 heures entre les deux responsables.

Lors de cet appel depuis l'avion Air Force One volant entre le Cambodge et le Japon, M. Obama a "souligné une nouvelle fois l'importance d'oeuvrer à une désescalade du conflit à Gaza", a expliqué ce conseiller, Ben Rhodes. Selon lui, le président américain a "salué les efforts du président Morsi" en ce sens.

Cet appel a eu lieu alors que des sources du Hamas et du Jihad islamique ont affirmé qu'une trêve entre les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza et Israël serait annoncée mardi soir au Caire.

Un responsable israélien cité par la radio militaire avait auparavant fait état de progrès dans les négociations en vue d'un cessez-le-feu, sans donner davantage de détails.

M. Rhodes, conseiller adjoint de sécurité nationale de M. Obama, a expliqué que ce dernier avait "souligné que les efforts du président Morsi (en faveur d'une trêve) renforçaient le rôle que le président Morsi et l'Egypte jouent pour la sécurité de la région et la recherche d'un accord de paix entre Palestiniens et Israéliens".

La conversation téléphonique entre MM. Obama et Morsi était la troisième en 24 heures, alors que le président américain rentre dans son pays après trois jours de tournée en Asie du sud-est. Air Force One s'est posé sur une base militaire au Japon pour se ravitailler en kérosène.

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton, qui a effectué cette tournée au côté de M. Obama, a quitté Phnom Penh pour se rendre en Israël, en Egypte et à Ramallah en Cisjordanie, dans le cadre des efforts américains pour empêcher une escalade des combats à Gaza.

Mardi, M. Rhodes a répété que toute solution devrait comprendre la fin des tirs de roquettes par le Hamas depuis Gaza vers le territoire israélien, et a mis en garde contre des "pertes en vies importantes" en cas d'échec.

tq/mdm