NOUVELLES
20/11/2012 01:51 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Gaza: les événements depuis le début de l'opération israélienne

Rappel des événements depuis la mort le 14 novembre à Gaza du chef militaire du Hamas, tué par l'armée israélienne qui a lancé l'opération "Pilier de défense" contre les groupes armés du territoire palestinien.

155 Palestiniens ont été tués et plus d'un millier blessés dans les raids aériens israéliens. Cinq Israéliens, dont un soldat, ont trouvé la mort dans la chute de roquettes dans le sud d'Israël.

--NOVEMBRE 2012--

- 14: Le chef des opérations militaires du Hamas Ahmad Jaabari est tué par un raid aérien visant sa voiture à Gaza. Il est le plus important chef militaire palestinien tué par une attaque ciblée depuis la fin de l'offensive israélienne "Plomb durci" (déc 2008-jan 2009).

Une soixantaine de raids israéliens frappent la bande de Gaza. Les groupes palestiniens répliquent par des tirs de roquettes.

- 15: Onze Palestiniens tués dans des raids israéliens, trois Israéliens par un tir de roquette dans le sud d'Israël.

Londres accuse le Hamas d'être "le principal responsable de la crise". La Russie juge "disproportionnée" la réaction d'Israël aux attaques "inacceptables" du Hamas.

- 16: Une roquette tirée par le Hamas depuis Gaza frappe les environs de Jérusalem. Trois autres roquettes ont été tirés le 15 et le 16 contre Tel-Aviv, dont deux sont tombées en mer. Israël rappelle plus de 16.000 réservistes.

Le président égyptien Mohamed Morsi dénonce l'offensive israélienne comme "une agression flagrante contre l'humanité".

- 17: 16 Palestiniens tués, le siège du gouvernement du Hamas détruit. Les raids visent également le QG de la police, l'Université islamique et la principale enceinte sportive de Gaza.

- 18: 31 Palestiniens tués, dont neuf d'une même famille. Des frappes israéliennes touchent deux centres de médias, blessant huit journalistes.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu affirme qu'Israël est prêt à "étendre significativement" ses opérations. Le chef de la diplomatie britannique met en garde Israël contre une opération terrestre. Barack Obama estime que les tirs de roquettes ont "précipité" la crise.

- 19: 32 morts palestiniens dans les bombardements israéliens. Deux morts en Cisjordanie.

- 20: Israël décide de "suspendre provisoirement tout projet d'offensive terrestre".

26 Palestiniens et deux Israéliens sont tués, dont un soldat dans le sud d'Israël.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan accuse Israël de mener un "nettoyage ethnique" contre les Palestiniens.

A Jérusalem, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton juge "essentiel d'(obtenir) une désescalade de la situation", tout en assurant Netanyahu de l'engagement "inébranlable" des Etats-Unis pour la sécurité d'Israël.

- 21: 18 Palestiniens tués dans des raids israéliens, dont un enfant décédé lors d'une frappe sur l'immeuble où se trouve le bureau de l'Agence France-Presse (AFP) à Gaza, la seconde en 24 heures.

Un attentat dans un bus à Tel-Aviv fait au moins 17 blessés.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères annonce qu'une trêve a été conclue entre Israël et le Hamas, lors d'une conférence de presse avec Hillary Clinton. Benjamin Netanyahu a accepté de "donner une chance" à la proposition égyptienne de trêve après avoir parlé avec Barack Obama (communiqué). La trêve entre en vigueur à 19H00 GMT.

Israël et les Etats-Unis vont combattre conjointement la contrebande d'armes en provenance d'Iran, déclare Netanyahu, confirmant l'entrée en vigueur de la trêve.

acm/hj