NOUVELLES
20/11/2012 01:16 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Gaza: 2 journalistes de la chaîne du Hamas tués dans des raids israéliens

Deux caméramans de la chaîne de télévision Al-Aqsa, du Hamas, ont été tués dans des raids aériens israéliens qui ont fait 20 morts mardi, selon un porte-parole de ce mouvement islamiste palestinien qui gouverne la bande de Gaza.

"Deux caméramans de la chaîne de télévision Al-Aqsa ont été tués: Mahmoud Komi et Hossam Salama", dans le quartier Nasser dans la ville de Gaza, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de la Santé, Ashraf Al-Qoudra.

Il a précisé que les deux hommes sont morts dans une frappe aérienne qui a touché leur voiture clairement identifiée comme un véhicule de presse.

Interrogée, l'armée israélienne s'est refusée à tout commentaire, confirmant seulement des raids aériens dans cette zone.

"Nous avons attaqué deux cellules terroristes dans le nord de Gaza: l'une se trouvait près d'un entrepôt d'armes qui servait aussi de site de lancement de missiles", a affirmé une porte-parole de l'armée israélienne.

Trois autres personnes ont été tuées dans le quartier de Chejaïya, et une quatrième est morte dans une frappe aérienne qui a visé la ville de Beit Hanoun (nord), selon M. Qoudra.

"Cela fait 20 (morts) au total aujourd'hui", a ajouté M. Qoudra, qui avait précédemment indiqué à l'AFP que six personnes étaient mortes dans un raid sur le quartier de Sabra.

Le service des ambulances du Hamas a par ailleurs annoncé la mort de deux enfants dans une autre frappe aérienne, dans le quartier de Zeitoun, toujours dans la ville de Gaza.

"Deux enfants martyrs ont été transportés à l'hôpital Chifa (...), et deux autres enfants ont été blessés dans une frappe dans le quartier de Zeitoun", indique-t-il dans un communiqué.

Plus tôt, des médecins avaient fait état de la mort de six personnes dans des frappes aériennes à travers l'enclave palestinienne.

Plus de 120 Palestiniens ont été tués et quelques 920 blessés depuis le début mercredi dernier de la nouvelle offensive israélienne sur la bande de Gaza.

bur-sah-hmw/tg/feb