NOUVELLES
20/11/2012 12:42 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

En Israël, Ban juge "désastreuse" une "escalade supplémentaire" à Gaza

Le secrétaire général de l'ONU a estimé mardi qu'une "escalade supplémentaire" dans le conflit entre Israël et le mouvement palestinien Hamas serait "un désastre pour la région" alors qu'une trêve semblait se dessiner, au septième jour d'une offensive israélienne sur Gaza.

"Une escalade supplémentaire serait dangereuse et désastreuse pour l'ensemble de la région", a déclaré Ban Ki-moon, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"Israël ne peut pas tolérer les attaques (contre ses ressortissants). Si une solution à long terme peut être mise en place par la voie diplomatique, Israël est prête à coopérer en ce sens", a de son côté affirmé M. Netanyahu.

"Mais, si une action militaire plus forte s'avère nécessaire pour mettre fin aux constants barrages de tirs de roquettes, Israël n'hésitera pas à faire le nécessaire pour défendre son peuple", a ajouté le Premier ministre.

M. Ban est arrivé en Israël pour des discussions avec les dirigeants israéliens en vue d'obtenir un cessez-le-feu.

Sa visite intervient alors que l'Etat hébreu, qui mène depuis mercredi dernier des raids aériens sur la bande de Gaza, a décidé de repousser son offensive terrestre dans le territoire palestinien pour donner des chances aux efforts diplomatiques, selon un haut responsable israélien.

Les hostilités se sont encore accrues mardi, avec la poursuite des tirs de roquettes sur Israël, où un militaire et un civils ont été tués. De son côté, l'armée a poursuivi ses bombardements sur la bande de Gaza, où au moins 26 Palestiniens ont péri.

M. Ban doit se rendre mercredi à Ramallah (Cisjordanie) pour un entretien avec le chef de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Mardi, il a également rencontré le ministre des Affaires étrangères israélien, Avigdor Lieberman, qui l'a remercié pour le "soutien de la communauté internationale".

La visite de M. Ban s'inscrit dans le cadre d'une intense activité diplomatique depuis plusieurs jours en Egypte, en Israël et dans les territoires palestiniens.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est attendue mardi soir en Israël.

Dans la matinée, M. Netanyahu avait rencontré le ministre allemand des Affaires étrangères et lui a dit qu'Israël cherchait à assurer un accord de "long terme" qui garantirait la fin de la contrebande de roquettes vers la bande de Gaza.

"Je pense que l'Allemagne peut jouer un rôle positif dans la recherche d'une solution au conflit, basée sur un accord de long terme qui garantisse que ces armes ne rentrent pas dans la bande de Gaza", a déclaré M. Netanyahu, cité par ses services.

scw-dms-chw/cf/vl