NOUVELLES
20/11/2012 02:48 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

De nouvelles violences dans le nord du Kenya font un mort et plusieurs blessés

NAIROBI, Kenya - Une femme a été tuée mardi dans des violences entre des Kényans et des immigrants d'origine somalienne dans le nord du Kenya, ont annoncé mardi des responsables médicaux de la ville de Garissa.

Plus d'une dizaine de personnes ont été blessées par balle dans les affrontements.

Ces nouvelles violences font suite à la mort, lundi, de trois soldats kényans dans la région. Selon des témoins présents à Garissa, les troupes kényanes ont répondu par la force et ont ouvert le feu au hasard.

Des centaines de petits magasins de la ville ont également été incendiées.

Le ministre kényan de la Défense, des parlementaires et des responsables locaux ont parcouru la ville mardi pour tenter de rétablir le calme.

Selon le directeur d'un hôpital de la ville, une femme a été tuée et 13 personnes ont été blessées par balle. La Croix-Rouge rapporte de son côté une trentaine de blessés.

Dimanche, un attentat à la bombe avait fait sept morts dans un autobus de Nairobi, la capitale kényane.

Le mouvement islamiste somalien Al-Shabab a menacé le Kenya de représailles après l'intervention de l'armée kényane en Somalie, en 2011. Au cours des derniers mois, une série d'attentats au Kenya, attribués aux insurgés somaliens, a fait plusieurs dizaines de morts et de blessés et a attisé les tensions entre les communautés du pays.