NOUVELLES
20/11/2012 01:21 EST | Actualisé 20/01/2013 05:12 EST

Écoutes illégales: deux ex-proches de David Cameron accusés de corruption

LONDRES - Deux anciens proches du premier ministre britannique David Cameron ont été mis en accusation pour tentative de corruption de fonctionnaires en échange d'informations dans l'affaire des écoutes téléphoniques illégales de la presse à scandale, a annoncé mardi la justice britannique.

Rebekah Brooks, une amie proche et une alliée politique du premier ministre conservateur, est accusée par les procureurs d'avoir conspiré avec le journaliste John Kay pour faire parvenir jusqu'à 100 000 livres (158 858 $ CAN) à Bettina Jordan Barber, une employée du ministère de la Défense, contre la fourniture régulière d'informations publiées dans le journal «The Sun», propriété de Rupert Murdoch.

Andy Coulson, ancien chef du service de presse de David Cameron, est de son côté accusé d'avoir conspiré avec le journaliste Clive Goodman pour payer des fonctionnaires en échange de l'accès à un répertoire téléphonique royal connu sous le nom de «livre vert».

Ces mises en accusation font suite au scandale des écoutes téléphoniques qui a éclaté l'an dernier à propos du tabloïd «News of the World», pour lequel ont travaillé Rebekah Brooks et Andy Coulson. Mme Brooks est ensuite devenue directrice générale de News International et M. Coulson a rejoint le cabinet de David Cameron. Ces deux personnalités ont déjà été accusées dans le cadre de ce scandale.