NOUVELLES
19/11/2012 09:06 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

L'Italie reconnaît la coalition comme représentant légitime du peuple syrien

L'Italie reconnaît la nouvelle coalition de l'opposition syrienne comme "représentant légitime du peuple syrien", a affirmé lundi le Premier ministre italien, Mario Monti, lors d'une conférence de presse au Qatar.

"Nous avons reconnu la coalition qui regroupe les différentes composantes de l'opposition comme représentant légitime du peuple syrien", a affirmé M. Monti, dont les propos étaient traduits en arabe, lors d'une conférence de presse avec son homologue du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem Al Thani.

Jusqu'à présent, la France a été le premier pays occidental à reconnaître formellement la nouvelle coalition de l'opposition syrienne comme "seul représentant légitime du peuple syrien", et à évoquer ouvertement la possibilité de lui livrer de l'armement.

Dans une interview accordée à la chaîne Al-Jazeera english, M. Monti, interrogé sur la position de son pays sur un envoi d'armes par l'Europe aux insurgés syriens, a répondu: "ce n'est pas une implication directe du processus de reconnaissance".

"D'autres facteurs doivent être pris en considération", a-t-il ajouté, sans précision.

Les composantes de l'opposition syrienne avaient conclu le 11 novembre au Qatar, après d'intenses pressions occidentales et arabes, un accord pour constituer une coalition forte et unie appelée à accélérer la chute du régime de Bachar al-Assad.

Les six monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG, Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Emirats arabes unis, Bahreïn et Oman) et la Turquie ont reconnu la "Coalition nationale syrienne pour les forces de l'opposition et de la révolution", comme le représentant légitime du peuple syrien.

fb-wak/at/sw