NOUVELLES
19/11/2012 02:19 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Les politiciens de Terre-Neuve-et-Labrador reprennent le boulot

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Les politiciens de Terre-Neuve-et-Labrador sont revenus à l'Assemblée législative, lundi, au moment où se multiplient les demandes pour un examen indépendant du projet hydroélectrique de Muskrat Falls.

Le gouvernement conservateur majoritaire de la province devrait officiellement donner le feu vert au projet de 7,4 milliards $ d'ici la fin de l'année.

Mais les membres de l'opposition et un organisme baptisé «Assemblée du peuple» réclament que le projet soit soumis à l'examen d'un expert indépendant.

Le leader libéral Dwight Ball demande au gouvernement ce qu'il cherche à cacher en refusant de soumettre le projet à un tel examen.

La première ministre Kathy Dunderdale répète que le projet a déjà, selon elle, été validé par des experts de réputation internationale.

Elle a fait fi de la Régie des services publics de la province, qui a refusé, le printemps dernier, d'endosser Muskrat Falls, affirmant qu'elle manquait d'information.