NOUVELLES
19/11/2012 04:11 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

Les nouveaux billets de vingt dollars refusés par des machines distributrices

Les nouveaux billets de vingt dollars sont peut-être plus difficiles à copier et moins coûteux à produire que les anciens, mais ils occasionnent bien des mots de têtes à plusieurs commerçants. Les billets en polymères sont tout simplement inutilisables dans plusieurs machines automatisées.

Par exemple, 25 des 70 machines distributrices de billets de trains et d'autobus de banlieue de la région de Toronto refusent la nouvelle monnaie en polymère. Les appareils devraient être adaptés d'ici février, mais le coût de ces changements demeure inconnu.

Selon la Banque du Canada, bien que la majorité des appareils sont compatibles, les entreprises du pays débourseront entre 75 et 100 millions de dollars pour modifier les machines désormais désuètes.

La Banque du Canada dit avoir mis en circulation graduellement les nouvelles coupures en polymère, tout en laissant sur le marché les anciennes, afin de permettre aux commerçants de s'ajuster à la situation.

Les anciennes coupures étaient fabriquées en papier de coton, une matière moins résistante et plus facile à falsifier que le polymère.

D'ici la fin de l'année, de nouveaux billets de 5 et 10 dollars feront leur apparition.

D'après un reportage de Stéphane Blais.