NOUVELLES
19/11/2012 04:59 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

La visite historique de Barack Obama en Birmanie a débuté ce lundi

RANGOON, Myanmar - Le président américain Barack Obama est arrivé ce lundi à Rangoon, la capitale de la Birmanie, afin d'entreprendre une visite qualifiée d'historique.

À son arrivée, M.Obama a dit qu'il voulait tendre la main de l'amitié à une nation en mutation qui a abandonné un régime de persécutions pour la paix. À la foule, il a dit qu'elle donnait de l'espoir et que le monde était témoin de son courage.

Le président Obama a atterri en compagnie de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton pour leur dernier voyage ensemble, selon toute vraisemblance, puisque la ministre américaine des Affaires étrangères devrait quitter son poste prochainement.

Des dizaines de milliers de personnes s'étaient massées dans les rues pour apercevoir le convoi circulant à travers la ville. Beaucoup agitaient des drapeaux américains et tentaient de prendre des photos avec leur téléphone.

Barack Obama a rencontré l'opposante et défenseur de la démocratie, Aung San Suu Kyi, dans la maison où elle a été assignée à résidence pendant plusieurs années. Le président américain devait également rencontrer le président birman Thein Sein, qui a entamé d'importantes réformes dans le pays.

La visite de Barack Obama doit durer six heures mais elle est riche de symboles, marquant un renouveau dans les relations entre les deux pays.

Selon la Maison Blanche, le président devrait également évoquer la situation des violences inter-ethniques dans l'Etat de Rakhine, où plus de 110 000 personnes, principalement des musulmans de la communauté Rohingya, ont été déplacées. Les Nations unies ont déclaré que les Rohingya étaient l'un des peuples les plus persécutés du monde.

-