NOUVELLES
19/11/2012 05:26 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Italie: les perspectives du secteur bancaire restent "négatives" (Moody's)

L'agence d'évaluation financière Moody's a estimé lundi que les perspectives du secteur bancaire en Italie restaient "négatives" en raison notamment de la récession dans le pays et des tensions qui secouent la zone euro.

"Le contexte qui entoure les banques est compliqué et devrait rester éprouvant dans les 12 à 18 prochains mois", souligne l'agence dans un communiqué.

Mi-juillet, Moody's avait déjà abaissé la note de 13 banques italiennes, dont UniCredit et Intesa Sanpaolo, quelques jours après avoir revu à la baisse la notation de la dette de l'Etat.

Selon l'agence, les actifs détenus par les banques italiennes vont "continuer à se déprécier" alors que leur valeur est déjà "très faible".

"Cette tendance ne montre aucun signe de ralentissement", souligne Moody's qui l'explique par la récession que traverse actuellement le pays et qui pourrait, selon l'agence, se prolonger l'année prochaine.

Au troisième trimestre, le produit intérieur brut (PIB) de l'Italie s'est contracté de 2,4% sur un an, selon une première estimation officielle.

Les tensions sur la zone euro vont par ailleurs "continuer à restreindre" les capacités de financement des banques italiennes, souligne l'agence, qui ne voit pas la situation se normaliser avant "plusieurs mois".

Lundi, Moody's a par ailleurs privé la France de son triple "A", la meilleure note possible.

jt/sl/jca