NOUVELLES
19/11/2012 03:17 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Gaza: Moscou accuse Washington de "faire obstruction" à un texte à l'ONU

La Russie a accusé lundi les Etats-Unis à mots couverts de chercher à "faire obstruction" à un texte au Conseil de sécurité des Nations unies, soutenu par les pays arabes, sur Gaza.

Un pays sur les 15 représentés au Conseil de sécurité a indiqué "de manière transparente qu'il ne serait pas prêt à entériner une réaction du Conseil de sécurité", a déclaré à des journalistes le représentant de Moscou à l'ONU, Vitaly Churkin.

M. Churkin n'a pas cité le nom du pays mais des diplomates ont rapporté que les Etats-Unis bloquaient un communiqué soutenu par les pays arabes.

Si le Conseil, qui doit encore examiner le texte lundi soir, ne parvenait pas à se mettre d'accord, Moscou pourrait proposer une résolution en faveur d'un cessez-le-feu immédiat, a ajouté le diplomate russe.

Ce qui obligerait les Etats-Unis à opposer leur veto afin de protéger leur allié israélien.

Le Maroc, qui représente les pays arabes au sein du Conseil, avait proposé jeudi dernier un texte qui appelle à la fin des hostilités entre Israël et les groupes palestiniens armés de Gaza.

Selon des diplomates, les Etats-Unis et d'autres pays ont proposé lundi des amendements à ce texte. M. Churkin a rapporté qu'une délégation avait suggéré d'intégrer des "amendements assez significatifs" masquant, selon lui, une volonté de prolonger les discussions.

"Ca ressemble malheureusement un peu à une tentative d'obstruction", a estimé M. Churkin.

La Russie a déjà proposé de réunir le Quartet sur le Moyen-Orient, qui comprend les Etats-Unis, la Russie, les Nations unies et l'Union européenne.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a appelé lundi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président égyptien Mohamed Morsi, insistant à nouveau avec ses homologues sur la nécessaire "désescalade" des violences à Gaza, a annoncé la Maison Blanche.

Selon la radio publique israélienne, le cabinet de sécurité de Benjamin Netanyahu, constitué des principaux ministres, s'est réuni lundi soir pour examiner une proposition égyptienne de trêve avec les groupes armés palestiniens de Gaza.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé lundi au Caire afin d'apporter son soutien aux efforts menés par l'Egypte, .

Plus de 100 Palestiniens ont péri en six jours d'opération israélienne sur la bande de Gaza, selon les services d'urgences palestiniens, tandis que trois Israéliens ont été tués par une roquette tirée depuis l'enclave palestinienne.

tw/are/rap