NOUVELLES
19/11/2012 11:28 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Gaza: 21 morts palestiniens lundi, 99 depuis le début des raids

Les bombardements aériens israéliens ont fait 21 morts lundi dans la bande de Gaza, portant à 99 le nombre de tués palestiniens en six jours d'offensive israélienne, selon des sources médicales à Gaza.

"Un Palestinien a été tué et trois autres blessés par une frappe sur la tour Chourouq", où se trouve la télévision Al-Aqsa du Hamas, au pouvoir à Gaza, selon un communiqué des services d'urgences du ministère de la Santé.

Le tué est Ramez Harb, un commandant des Brigades Al-Qods, la branche militaire du Jihad islamique, et chef de sa propagande de guerre, selon des sources au sein du mouvement radical.

Par ailleurs, deux Palestiniens sont morts dans un raid à Nousseïrat (centre), selon les services d'urgences. La frappe visait le bâtiment de la police maritime, selon des témoins.

Un Palestinien a aussi péri en fin d'après-midi dans un raid à l'est de Nousseïrat, ont indiqué les services d'urgences.

Auparavant, un Palestinien avait été tué et un autre blessé dans un raid israélien contre une voiture dans le nord du territoire.

Plus tôt, deux hommes d'une trentaine d'années avaient été tués alors qu'ils circulaient à moto à l'est de Khan Younès (sud), près de la frontière avec Israël. Un enfant qui se trouvait avec eux a été grièvement blessé, selon les services d'urgences.

Dans la ville de Gaza, quatre personnes, dont un enfant de 5 ans et deux femmes de 20 et 23 ans, ont été tuées par un raid dans le quartier de Zeïtoun, et une autre frappe a touché une voiture dans le sud de la ville, tuant un homme de 23 ans.

Trois Palestiniens d'une même famille sont aussi morts dans une frappe sur leur voiture à Deïr al-Balah (centre).

En outre, un agriculteur de 50 ans a été retrouvé mort à Beit Lahya (nord) et deux autres fermiers ont péri dans une frappe sur Qarara, à l'est de Khan Younès.

Trois autres Palestiniens ont par ailleurs succombé à leurs blessures, selon les mêmes sources.

Dimanche a été la journée la plus meurtrière avec 31 Palestiniens tués, en majorité des femmes et des enfants, en dépit des efforts, en particulier de l'Egypte, pour tenter d'instaurer une trêve entre Israël et le Hamas.

Ces décès portent à 102 morts -- 99 Palestiniens et 3 Israéliens -- le bilan des hostilités depuis le début mercredi de l'offensive israélienne contre les groupes armés de la bande de Gaza.

sa-az-sst/cf/cco