NOUVELLES
19/11/2012 03:18 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Egypte: affrontements entre policiers et manifestants au Caire

Des dizaines de personnes ont été blessées lundi dans des affrontements opposant des policiers et des manifestants prenant part à un rassemblement organisé en souvenir de heurts qui avaient fait 45 morts un an plus tôt, selon une source médicale.

Au moins dix policiers et soixante manifestants ont été blessés lors de ces affrontements, d'après cette source.

Les violences ont éclaté lorsque les manifestants ont essayé de détruire un mur en béton construit par les forces de sécurité un an plus tôt, pour mettre fin à des heurts qui les avaient opposés à des militants, selon des témoins.

"Nous avons essayé de détruire le mur. La police a tiré des gaz lacrymogènes et nous avons répliqué par des jets de pierre", a affirmé un manifestant, Mohamed al-Tabei.

Les manifestants ont installé des hôpitaux de campagne près de la place Tahrir afin de soigner les blessés. Une source médicale présente dans l'un de ces hôpitaux a fait état d'au moins "une centaine de blessés".

En novembre 2011, des heurts meurtriers entre la police et des manifestants, dénonçant le manque d'empressement de l'armée à remettre le pouvoir aux civils après la chute du président Hosni Moubarak, avaient duré cinq jours dans la rue Mohammed Mahmoud, près de la place Tahrir.

L'armée avait alors promis de transférer le pouvoir aux civils en juin 2012, après l'organisation d'une élection présidentielle. Le scrutin a été remporté par le candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi.

ht/se/tg/cco