NOUVELLES
19/11/2012 05:56 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Des retours attendus chez les «Canadian Cowboys»

Erik Guay et Jan Hudec se sentiront moins seuls sur le grand cirque blanc. Le week-end prochain, la Coupe du monde de Lake Louise marquera le retour des Canadian Cowboys, John Kucera et Manuel Osborne-Paradis.

Kucera n'a pas skié en Coupe du monde depuis sa double fracture tibia-péroné subie lors du super-G de Lake Louise, il y a trois ans. L'athlète de Calgary espérait renouer avec la compétition la saison dernière, mais il s'est de nouveau blessé à la jambe gauche lors d'une course FIS au Colorado en novembre 2011. Des problèmes au dos l'ont également embêté.

Après une si longue inactivité, Kucera a hâte de passer en mode compétition, d'autant plus que c'est chez lui qu'il effectuera son retour.

« Nous avons eu de très bons entraînements estivaux en salle et sur neige. Mon corps tient le coup et je me sens bien. Ça regarde bien et j'ai hâte à Lake Louise. Par contre, je ne mets aucune pression sur mes épaules. Tout ce que je veux, c'est rester en santé et bâtir sur ce que je fais pour revenir au même niveau qu'il y a trois ans », a dit le champion du monde de descente de 2009.

Osborne-Paradis, lui, avait été mis hors combat à la suite d'une fracture de la jambe gauche lors de la Coupe du monde de Chamonix en janvier 2011.

« Je me sens bien. J'ai hâte de reprendre la compétition, a déclaré le vétéran de 28 ans. Ce sera plus compliqué avec un dossard élevé. Ça devrait prendre une demi-saison avant de retrouver ma place de 2010-2011. »

C'est donc sur Guay et Hudec, ainsi que sur le jeune Benjamin Thomsen, 2e de la descente de la Coupe du monde de Sotchi en février, que le Canada misera pour glaner des podiums en début de saison.

Cependant, Guay et Hudec ont vu ce début de saison compromis par de légères blessures au genou en octobre, mais les deux hommes assurent que tout a été réglé depuis. Par contre, difficile de prévoir ce que Lake Louise leur réserve malgré de solides entraînements la semaine dernière au Colorado.

Les jeunes Dustin Cook, qui a décroché son premier top 30 en Coupe du monde en octobre à Sölden, Morgan Pridy et Conrad Pridy compléteront le contingent canadien dans les Rocheuses.

Le Québécois Jeffrey Frisch portera également les couleurs canadiennes, même s'il ne fait plus partie de l'équipe nationale. Ses résultats ne lui ont pas permis de se tailler une place et il doit désormais assumer toutes ses dépenses d'entraînement et de compétition.

La semaine prochaine, les filles s'attaqueront aux pentes de Lake Louise. Marie-Michèle Gagnon et Marie-Pier Préfontaine, qui ont déjà amorcé leur saison à Sölden, seront accompagnées par Larisa Yurkiw. Hormis quelques Coupes du monde la saison dernière, l'Ontarienne, qui s'était déchiré le ligament antérieur croisé et ligament latéral interne du genou gauche en décembre 2009, avait rebâti sa confiance et sa forme en Coupe d'Europe et en Coupe Nor-Am.