NOUVELLES
19/11/2012 12:12 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Des opposants de l'intérieur veulent rencontrer la Coalition au Caire

Le principal dirigeant de l'opposition intérieure, tolérée par le régime, a proposé lundi la tenue d'une réunion au Caire avec la Coalition pour tenter d'unifier ceux étant hostiles au régime de Bachar al-Assad.

Lors d'une conférence de presse à Damas, le chef du Comité de coordination pour le changement national et démocratique (CCCND) a appelé "toutes les forces et les parties de l'opposition à l'intérieur et à l'extérieur à participer à la Conférence du Caire", sans toutefois fixer de date.

Il a précisé qu'il allait envoyer des invitations à différents groupes d'opposition, dont la Coalition. "La Coalition nationale qui a été annoncée à Doha est un pas dans la direction de l'unification de l'opposition mais elle ne représente pas toute l'opposition", a-t-il souligné.

La majorité des composantes de l'opposition syrienne ont signé le 11 novembre à Doha un accord créant une "Coalition" visant à lutter de façon unifiée contre le régime de Bachar al-Assad.

Cependant, il semble peu probable que la réunion du Caire aboutisse car des divergences de fond opposent la Coalition et le CCCND. Ce dernier affirme que la conférence doit "refuser l'armement, la violence et l'intervention militaire", alors que la coalition milite à l'inverse pour recevoir des armes.

Il a également jugé "prématuré l'établissement d'un gouvernement en exil", alors que la Coalition veut au contraire constituer un tel cabinet.

Des groupes d'opposants, notamment le Conseil national syrien (CNS) s'étaient déjà réunis au Caire début juillet afin de tenter sans succès de souder les rangs de l'opposition dans un contexte de violences incessantes.

rim/sk/cco