NOUVELLES
19/11/2012 01:19 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Cisjordanie: un Palestinien décède de ses blessures, appels à l'unité

Un Palestinien blessé samedi en Cisjordanie dans des affrontements avec l'armée israélienne lors d'une manifestation de solidarité avec Gaza est mort lundi des suites de ses blessures, a-t-on appris de sources médicales palestiniennes.

Il s'agit du premier mort palestinien en Cisjordanie depuis le déclenchement de l'opération militaire israélienne contre la bande de Gaza, mercredi dernier.

"Rushdi al-Tamimi est mort de ses blessures aujourd'hui (lundi)", a déclaré à l'AFP le directeur de l'hôpital de Ramallah, Ahmed al-Betawi.

"Il avait été blessé dans le dos par une balle réelle lors d'une manifestation de solidarité avec Gaza dans le village de Nabi Saleh", au nord-ouest de Ramallah, a déclaré Abir Kopty, une des organisatrices de la manifestation. Selon ses proches, Rushdi al-Tamimi avait 31 ans.

De nombreuses manifestations, émaillées de heurts avec les forces de sécurité israéliennes, ont éclaté ces derniers jours dans les grandes villes de Cisjordanie et dans des quartiers palestiniens de Jérusalem-Est annexée, pour dénoncer l'offensive israélienne contre les groupes armés de Gaza.

Lundi, cinq Palestiniens ont été blessés lors d'affrontements avec des soldats israéliens en Cisjordanie, notamment à Hébron, près de Bethléem et dans la région de Ramallah, selon des photographes de l'AFP.

Un policier palestinien a été blessé au visage par une grenade lacrymogène tirée par l'armée israélienne à Halhoul, lors d'une manifestation pro-Gaza près d'Hébron, et a dû être hospitalisé, selon une source policière palestinienne.

Dimanche, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a appelé les Palestiniens à manifester pacifiquement contre "l'agression israélienne à Gaza" et les a exhortés à l'"unité".

Le mouvement islamiste Hamas est au pouvoir dans la bande de Gaza, tandis que le Fatah, parti dirigeant de l'Autorité palestinienne, contrôle la Cisjordanie.

Lundi à Ramallah, les dirigeants du Fatah, du Hamas et du Jihad islamique en Cisjordanie ont appelé à l'unité et promis de mettre "fin à la division" entre les mouvements rivaux palestiniens.

bur-agr/cnp