NOUVELLES
19/11/2012 03:36 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

Algérie: un proche du chef d'Aqmi tué par l'armée en Kabylie (journaux)

Un des trois islamistes armés tués par l'armée algérienne vendredi dans la région de Béjaïa (250 km à l'est d'Alger), en Kabylie, a été identifié comme étant un haut responsable d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont rapporté lundi plusieurs journaux algériens.

Il s'agit de Rabah Makhfi, alias Cheikh Nacer, présenté comme le chef militaire d'Aqmi en Kabylie et bras droit du chef de cette organisation Abdelmalek Droudkel, a précisé le quotidien arabophone Ennahar.

Sa mort n'a pas été confirmée de source officielle.

Agé de 45 ans, cet islamiste avait rejoint les groupes armés au début de la guerre civile dans les années 1990, selon la même source.

Il est soupçonné d'avoir planifié la majorité des attentats perpétrés ces dernières années dans cette région.

En Algérie, Aqmi dirigé par Abdelmalek Droukdel opère principalement en Kabylie et s'en prend généralement aux forces de sécurité.

abh/sw