NOUVELLES
19/11/2012 06:58 EST | Actualisé 19/01/2013 05:12 EST

Affrontements intercommunautaires à Nairobi, au Kenya, après un attentat

NAIROBI, Kenya - Au Kenya, la police a procédé à des tirs de sommation et fait usage de gaz lacrymogènes lundi dans la capitale, Nairobi, pour mettre fin à des affrontements intercommunautaires.

Dimanche, un attentat à la bombe a fait sept morts dans un autobus de la capitale kényane.

Les affrontements au centre-ville opposeraient des Kényans à d'autres Kényans d'origine somalienne, tenus pour responsables d'une série d'attentats. Des pillards profiteraient de la situation pour dévaliser des magasins.

Le mouvement islamiste somalien al-Shabab a menacé le Kenya de représailles après l'intervention en 2011 de l'armée kényane en Somalie. Une série d'attentats au Kenya, attribués aux insurgés islamistes, a fait au cours des derniers mois plusieurs dizaines de morts et de blessés, et attisé les tensions entre communautés.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!