NOUVELLES
18/11/2012 07:58 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

Tom Brady et les Patriots infligent une correction aux Colts, 59-24

FOXBOROUGH, États-Unis - La machine offensive des Patriots de la Nouvelle-Angleterre a enfin reçu un peu d'aide du reste de l'équipe.

Tom Brady a lancé trois passes de touché, Andrew Luck a été victime de deux interceptions qui ont été retournées pour des touchés et les Patriots ont égalé un record d'équipe pour le plus de points marqués dans un match, dans une victoire de 59-24 face aux Colts d'Indianapolis, dimanche.

Les Patriots (7-3) ont signé une quatrième victoire d'affilée et détiennent une avance de trois matchs sur les trois autres formations de la section Est de l'Américaine. Les Colts (6-4) ont vu leur séquence victorieuse être stoppée à quatre.

Maintenant, les Pats devront se dépêcher afin de se préparer pour un duel de l'Action de grâce américaine, jeudi face aux Jets de New York (4-6). Ces derniers ont mis fin à une glissade de trois défaites en battant les Rams de St. Louis 27-13.

«Je ne crois pas que nous sommes (proches) du niveau auquel nous devrions être à ce moment-ci de la saison», a déclaré Brady.

Pour les Patriots, la victoire de dimanche était le résultat du meilleur effort de l'ensemble de l'équipe dans une saison au cours de laquelle ils ont marqué en moyenne 35,8 points par rencontre et ont perdu leur trois matchs par un total de quatre points.

Les 59 points ont égalé un record d'équipe établi le 18 octobre 2009 lors d'une victoire de 59-0 face aux Titans du Tennessee.

«Je ne crois pas que c'était hors de contrôle avant le troisième quart», a déclaré l'entraîneur-chef par intérim des Colts Bruce Arians quand on lui a demandé ce qu'il avait dit à ses joueurs après avoir perdu par cinq touchés. «Je crois que nous avons connu une bonne première demie. Quelques jeux nous ont coûté 21 points; 21 points, c'est la différence dans ce match. Nous leur avons donné ces 21 points. Donc, je ne dirais pas qu'ils nous ont écrasés.»

Le premier duel entre Brady, triple champion du Super Bowl, et Luck n'a pas été très serré.

Brady a reçu l'aide de ses coéquipiers, qui ont aussi inscrit des majeurs sur un retour de botté de dégagement de 68 verges de Julian Edelman et sur des retours d'interceptions de 59 et 87 verges d'Aqib Talib et Alfonzo Dennard, respectivement. Rob Ninkovich a provoqué un cinquième échappé cette saison, ce qui a mis la table pour le deuxième touché du match de l'ailier rapproché Rob Gronkowski. Ce dernier a toutefois quitté la rencontre avec environ quatre minutes à faire. Selon différents médias, il se serait fracturé un avant-bras.

«Les entraîneurs nous demandent de jouer de manière agressive, a mentionné Dennard. C'est ce que nous avons fait.»

Le quart étoile de la Nouvelle-Angleterre a complété 24 de ses 35 passes pour 331 verges de gains et aucune interception. Luck a été 27-en-50 avec 334 verges de gains, deux touchés et trois interceptions. Il est devenu le premier quart recrue dans l'histoire de la NFL à enregistrer cinq matchs d'au moins 300 verges de gains.

«Évidemment, ils ont provoqué beaucoup de revirements. Vous savez, quand ils ont intercepté le ballon, ils ont fait de l'excellent travail sur les retours, a noté Luck. Ils sont assez bons, ils n'ont pas besoin de ces cadeaux. Il faut leur donner crédit, ils ont provoqué ces revirements, pas nous. C'est ça le football.»