NOUVELLES
18/11/2012 06:00 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

Les Packers signent un 5e gain de suite, 24-20 face aux Lions de Detroit

DÉTROIT - Aaron Rodgers a réussi deux passes de touché dont une de 22 verges à Randall Cobb avec 1:55 à disputer au quatrième quart, dimanche, et les Packers de Green Bay l'ont emporté 24-20 aux dépens des Lions de Detroit.

«Quand nous avons eu besoin d'être à notre meilleur, nous avons été capables d'y parvenir», a noté Rodgers.

Les Packers (7-3) ont remporté leurs cinq derniers matches et se sont approchés à un demi-match des Bears de Chicago, meneurs de la section Nord de la Nationale. Les Bears affronteront les 49ers de San Francisco lundi soir.

«Plus tôt cette saison, nous tentions de retrouver l'identité que nous avions la saison dernière quand nous nous disions que personne ne pouvait nous arrêter à la suite de notre victoire au Super Bowl, a expliqué le receveur des Packers Donald Driver. Maintenant, nous avons retrouvé notre rythme, nous sommes prêts à jouer.»

Les Packers ont pris les devants 21-20 avec la connexion Rodgers-Cobb, puis Mason Crosby a ajouté un placement de 39 verges avec 19 secondes au cadran. Ce dernier avait raté deux tentatives plus tôt dans le match.

«Nous nous sommes effondrés, a analysé le secondeur des Lions DeAndre Levy. Même sur ce touché en fin de match, nous avions une chance de réussir un jeu, mais nous ne l'avons pas fait. C'est un peu l'histoire de notre équipe cette saison, nous sommes en bonne position, mais nous n'arrivons pas à bien terminer les matchs.»

Chez les Lions (4-6), Matthew Stafford a commis deux interceptions et a perdu le ballon une fois. Une de ses interceptions a été ramenée pour 72 verges par M.D. Jennings au troisième quart. Le club a perdu ses deux dernières rencontres.

«Je dois être meilleur afin de nous donner une chance de gagner», a admis Stafford.

Rodgers a réussi 19 passes sur 27, pour 236 verges. Il a aussi rejoint Jermichael Finley pour une passe de touché de 20 verges, en début de deuxième quart.

Cobb a saisi neuf passes pour 74 verges, tandid que Finley a ajouté trois réceptions pour 66 verges. James Starks a porté le ballon 25 fois pour 74 verges.

Stafford n'a complété que 17 passes sur 39, ratant largement la cible en plusieurs occasions. Il a totalisé 266 verges aériennes, dont une connexion payante de 25 verges avec Calvin Johnson. Le touché de ce dernier plaçait les Lions en avance par la marque de 17-14 en fin de troisième quart.

Johnson a capté cinq passes pour 143 verges. Sur une note encourageante pour les Lions, c'était le deuxième match de suite où Stafford le rejoignait pour un touché. Cela ne s'est pas produit à leurs huit premiers matches de la saison.

Mikel Leshoure des Lions a récolté 84 verges au sol, incluant une course d'une verge pour un touché au deuxième quart.

Les Lions n'ont pas aidé leur cause en manquant d'opportunisme près de la zone des buts, étant limités deux fois à des placements à l'intérieur de la ligne de 10.