NOUVELLES
18/11/2012 05:40 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

GP des USA - Déclarations de Vettel et Alonso

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), 2e: "La situation semblait sous contrôle, mais le trafic sur ce circuit est un vrai problème et ça n'a pas joué en ma faveur. Je n'étais pas très content quand j'ai vu que Karthikeyan laissait facilement passer Lewis, du coup il s'est retrouvé juste derrière moi dans la zone de DRS (ndlr: où le dépassement est favorisé par l'usage de l'aileron arrière ajustable). Quand il m'a doublé en bout de ligne droite, Lewis était assez proche de moi pour pouvoir actionner son aileron arrière et ça n'aurait rien changé que j'aille à droite ou à gauche à cet endroit-là. Je suis d'autant plus mécontent que j'avais réussi à préserver un écart avec lui, et que j'avais préservé mes pneus pour pouvoir attaquer dans les derniers tours. C'est dommage d'avoir perdu la première place, mais je pense qu'on a fait tout ce qu'on pouvait. Les gars ont encore fait un travail fantastique pour qu'on puisse boucler le titre de champion des constructeurs, donc je suis heureux. Si la panne de Webber est due à l'alternateur, ce n'est pas une bonne nouvelle, mais nous avons bien géré les deux dernières courses, donc on devrait arriver à trouver le problème et à le résoudre. Après Monza (ndlr: où Vettel était tombé en panne d'alternateur), nous avons appris la leçon et nous devrions être prêts pour la semaine prochaine (au GP du Brésil)".

Fernando Alonso (ESP/Ferrari), 3e: "Nous savons que nous avons encore une chance pour le championnat, au Brésil, et c'est quelque chose pour lequel on s'est battus toute la saison. C'est grâce à notre début de course. Nous nous sommes souvent qualifiés autour de la 7e ou la 8e place, et nous avons souvent bouclé le premier tour dans les trois ou quatre premiers. Ca permet de faire une course un peu plus facile quand on est dans le groupe de tête. Aujourd'hui, on savait qu'on avait une bonne chance, j'ai essayé de doubler des gens au premier virage et après on a pu rouler plus vite. Ce n'était pas possible de rouler aussi vite que ces deux-là (ndlr: Hamilton et Vettel), ils étaient trop loin devant. J'avais assez de travail pour rester devant ceux qui me suivaient. Ce week-end est un peu comme une victoire pour nous, car on n'a perdu que trois points (sur Vettel). On n'en espérait pas tant hier soir (après les qualifications) ou vendredi soir (après les premiers essais libres), donc nous sommes heureux d'avoir encore réussi une bon dimanche et marqué de gros points. Il n'y a que Seb (Vettel) dans une meilleure position que nous. Nous pouvons être fiers de nous, faire une belle course au Brésil, et on verra bien ce qu'il en ressort".

dlo/jr