NOUVELLES
18/11/2012 06:32 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

Brad Keselowski remporte le championnat en NASCAR et offre un 1er titre à Penske

HOMESTEAD, États-Unis - Brad Keselowski a remporté un premier titre en NASCAR.

Le natif de Detroit, âgé de 28 ans, s'est assuré du titre de la Coupe Sprint dimanche, quand son principal opposant Jimmie Johnson, quintuple champion de la série, a été contraint à l'abandon lors de la dernière épreuve de la saison en raison d'un bris mécanique. Il s'agit aussi d'un premier championnat pour le propriétaire Roger Penske et d'un beau cadeau de départ pour le constructeur Dodge, qui ne sera pas de retour en NASCAR l'an prochain.

Tout ce que Keselowski a eu à faire a été éviter les ennuis lors des 60 derniers milles, qui se sont transformés en parade de 40 tours au Homestead-Miami Speedway pour le vainqueur.

«Tout au long de ma vie, on m'a répété que je n'étais pas assez grand, pas assez rapide, pas assez fort, que je n'avais pas ce qu'il fallait, a déclaré Keselowski à partir du podium du champion. Ça m'a servi de motivation toute ma carrière. C'est seulement depuis cette année que j'ai compris qu'ils avaient raison.

«Je ne suis pas assez grand, pas assez rapide, pas assez fort. Personne ne l'est. Seulement une équipe peut y parvenir.»

Il s'agit d'un premier titre pour Dodge depuis le triomphe de Richard Petty en 1975. Et cette victoire permettra certainement à Penske d'oublier la deuxième place obtenue au championnat de la série IndyCar en septembre.

Penske n'avait jamais remporté les grands honneurs depuis son arrivée dans l'univers NASCAR en 1972. Même si son équipe est reconnue comme une des plus grandes dans le monde du sport automobile — avec 15 victoires aux 500 milles d'Indianapolis —, ses voitures n'avaient jamais été vraiment mieux qu'ordinaires en NASCAR.

Trois ans après l'arrivée de Keselowski avec Penske, ils ont pu enfin soulever la coupe Sprint, après que Keselowski eut terminé au 15e rang de l'épreuve, dimanche.

«Cette victoire va à tous les membres de l'équipe et évidemment à Brad qui s'est joint à nous il y a trois ans, et nous avons établi un plan et avons gardé le cap», a dit Penske, âgé de 75 ans. «C'est incroyable d'avoir gagné le championnat.»

Avant la course, Keselowski détenait une avance de 20 points sur Johnson, qui avait été victime d'une crevaison et d'un accident la semaine dernière à Phoenix, offrant du même coup un coussin plus confortable à Keselowski. Ce dernier avait seulement besoin d'un top-15 pour s'assurer du titre lors de la dernière épreuve de l'année.

L'abandon de Johnson a permis à Keselowski de ne pas se soucier de sa position et de s'amuser un peu sur la piste.

Jeff Gordon a remporté l'épreuve, devant Clint Bowyer et Ryan Newman.