NOUVELLES
18/11/2012 02:41 EST | Actualisé 18/01/2013 05:12 EST

Bears: Jason Campbell comme quart face aux 49ers à San Francisco, lundi

SAN FRANCISCO - Quand Jay Cutler s'est blessé en novembre 2011, la saison prometteuse des Bears de Chicago a vite piqué du nez en l'absence d'un réserviste assez productif.

Les Bears, qui avaient une fiche de 7-3, ont perdu cinq fois sur six pour terminer avec un dossier de 8-8, qui les a gardés à l'écart des éliminatoires.

Les Bears (7-2) ont acquis une police d'assurance, cette année, et on verra bientôt si elle rapportera. Lundi soir au Candlestick Park, face aux 49ers (6-2-1), Jason Campbell en sera à son premier départ dans la NFL en plus d'un an, à la suite de la commotion qu'a subie Cutler.

Ce n'est toutefois pas comme si Campbell venait tout juste de quitter la NCAA. Il a effectué 70 départs en huit saisons dans la NFL.

«Nous allons affronter un adversaire coriace, a dit Campbell. Personne ne pense que ça va être facile. Il faudra se battre en équipe.»

Avec le réserviste Caleb Hanie comme partant, les Bears n'ont pas réussi à livrer la marchandise, en novembre dernier, après que Cutler se soit fracturé le pouce droit.

Ils ne peuvent se permettre de s'effondrer à nouveau, et c'est pourquoi on a fait signe à Campbell.

«Nous avons mal géré les choses l'an dernier, a concédé l'entraîneur des Bears, Lovie Smith. Nous avons le sentiment d'être en meilleure position cette fois-ci. Je sais que les gars ont grandement confiance en Jason. Il a amorcé beaucoup de gros matches, et nous avons très hâte de commencer celui-là. Les blessures font partie du jeu, mais nous croyons que nous allons bien nous en tirer.»

Campbell a montré un dossier de 10-5 à ses 15 derniers départs avec les Raiders en 2010 et 2011, inscrivant 17 touchés et huit interceptions. Il a raté les 10 dernières rencontres de la saison dernière, à cause d'une fracture de la clavicule, puis s'est joint aux Bears comme joueur autonome.

Les 49ers sont bien conscients de ce qu'il peut faire, et ils ne comptent pas prendre les Bears à la légère.

«Nous n'allons pas changer notre attitude. Nous devons exécuter les jeux qu'il faut, a dit le demi de sûreté Donte Whitner. Campbell est un vétéran qui a un bras puissant. J'ai toujours pensé qu'il n'a pas eu toutes les chances de réussir à Washington ou à Oakland. Nous savons qu'il peut faire le travail, et nous ne pouvons pas nous dire que ce sera plus facile. C'est comme ça que vous subissez des revers embarrassants.»