NOUVELLES
17/11/2012 11:16 EST | Actualisé 17/01/2013 05:12 EST

Un premier Sommet québécois sur la sclérose en plaques se tient à Montréal

MONTRÉAL - Un premier Sommet québécois sur la sclérose en plaques s'est tenu, samedi, à Montréal, pour répondre aux nombreuses interrogations des patients sur la maladie.

Selon Yves Savoie, président-directeur général de la Société canadienne de sclérose en plaques, une véritable explosion de découvertes a eu lieu au cours des dernières années.

Les recherches ont été porteuses d'espoir pour les familles touchées par la maladie.

On pense bien évidemment à la technique controversée du docteur Zamboni, qui consiste à débloquer des veines du cou pour réduire les symptômes de la maladie.

Mais également à d'autres avancées, notamment sur le rôle que pourrait jouer l'insuffisance de vitamine D dans l'éclosion de la sclérose en plaques.

M. Savoie fait notamment valoir que la prévalence de la maladie est plus élevée dans les pays nordiques. Le nombre de cas est d'ailleurs plus important au Canada qu'aux États-Unis, une différence est même notable entre Edmonton et Calgary.

Les patients et leurs proches, avides de connaissances sur la maladie, ont donc pu assister au sommet pour obtenir l'information directement des chercheurs. Quelque 580 personnes étaient présentes au Centre Sheraton de Montréal pour l'événement.

Au Québec, environ 20 000 personnes sont touchées par la maladie. Ce nombre s'élèverait jusqu'à 75 000 à l'échelle canadienne.