NOUVELLES
17/11/2012 12:01 EST | Actualisé 17/01/2013 05:12 EST

Les églises chrétiennes d'Egypte se retirent de la commission constituante

Les églises chrétiennes d'Egypte ont décidé samedi de retirer leurs représentants siégeant à la commission chargée de rédiger la future Constitution, dominée par les islamistes, selon la télévision d'Etat.

"Les églises d'Egypte se sont retirées de l'assemblée constituante", a déclaré la télévision d'Etat en citant l'évêque Pachomius, chef par intérim des Coptes orthodoxes, la plus importante communauté chrétienne du pays.

Les églises chrétiennes disposent de quatre représentants au sein de cette commission de 100 membres.

Ces dernières semaines, de nombreuses personnalités libérales, laïques ou chrétiennes, avaient déjà menacé de se retirer de cette instance en raison du poids des islamistes.

L'annonce des Eglises intervient à la veille de l'intronisation dimanche du nouveau patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, 60 ans, désigné le 4 novembre comme successeur du patriarche Chenouda III, décédé en mars.

Ces derniers jours, Mgr Tawadros a fait clairement savoir qu'il s'opposerait à tout projet de Constitution qui renforcerait la place de la charia (loi islamique), comme le souhaitent les islamistes.

Le nouveau chef spirituel de cette communauté qui représente 6 à 10% des 83 millions d'Egyptiens, s'est prononcé contre l'instauration d'un "Etat religieux", allusion à une islamisation accrue des institutions et de la législation que de nombreux Coptes redoutent depuis l'élection en juin du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans.

La future Constitution doit remplacer celle en vigueur sous le président Hosni Moubarak, renversé en février 2011, et qui faisait déjà des "principes" la charia la "source principale", mais pas unique, de la législation.

Les puissants milieux fondamentalistes salafistes, qui concurrencent les Frères musulmans sur le terrain de l'islam politique, font pression pour que cette formulation soit revue afin de faire des "préceptes" de la charia la source exclusive de la loi.

jaz-cr/fc