NOUVELLES
17/11/2012 12:48 EST | Actualisé 17/01/2013 05:12 EST

Le système anti-missile Iron Dome détruit une roquette au-dessus de Tel Aviv

Une batterie anti-missile Iron Dome a intercepté samedi après-midi au-dessus de Tel Aviv une roquette à longue portée tirée de Gaza.

Peu auparavant, les sirènes d'alerte aérienne avaient retenti samedi après-midi à Tel Aviv, pour la troisième journée consécutive, déclenchant un début de panique et immobilisant la circulation, selon des journalistes de l'AFP.

Au même moment, à Gaza, la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a annoncé avoir tiré sur Tel Aviv une roquette Fajr 5, de fabrication iranienne.

La police israélienne a par ailleurs précisé qu'une deuxième roquette avait atterri dans une zone inhabitée --qu'elle n'a pas voulu localiser-- dans la grande banlieue de Tel Aviv. sans faire de victime ni de dégât majeur.

La chaîne 10 de la télévision israélienne a montré des images d'une batterie Iron Dome en train de riposter à une roquette.

"La roquette Fajr 5 que le Hamas vient de tirer sur Tel Aviv a été interceptée par la nouvelle batterie anti-missile +Iron Dome+", a déclaré Ofir Gendelman, porte-parole du bureau du Premier ministre sur son compte twitter. Il n'a déploré aucune victime ni dégât.

La nouvelle batterie, la cinquième en action, avait été livrée samedi matin, avec deux mois d'avance.

Vendredi, une autre roquette de Gaza s'était abîmée en mer au large de Tel Aviv, à quelque 200 mètres du front de mer où est située l'ambassade des Etats-Unis en Israël.

La veille, une première roquette était tombée au large du port de Jaffa, dans l'agglomération de Tel-Aviv.

Selon les médias israéliens, c'est la première fois que Tel Aviv est touché par des projectiles depuis les missiles Scud tirés par l'Irak en 1991.

La roquette Fajr 5, de fabrication iranienne, a une portée de 75 km, contre une quinzaine de kilomètres pour les roquettes artisanales Qassam du Hamas, selon des experts.

Le président de la commission des Affaires étrangères du Parlement iranien Allaeddine Boroujerdi, a démenti samedi que l'Iran ait livré des roquettes Fajr 5 aux groupes armés palestiniens de Gaza, assurant qu'ils étaient "parfaitement capables" de se procurer leurs propres armes.

jlr-agr/fc/hj