NOUVELLES
17/11/2012 04:55 EST | Actualisé 17/01/2013 05:12 EST

Italie - La Juventus freinée, El Shaarawy sauve encore l'AC Milan

La Juventus n'a pas réussi à battre la Lazio Rome (0-0) malgré ses nombreuses occasions, samedi à Turin pour le premier match de la 13e journée de championnat d'Italie, mais garde cinq longueurs d'avance sur Naples (3e), rejoint par l'AC Milan sur un doublé de Stephan El Shaarawy (2-2).

Mais l'Inter peut s'approcher à 2 points de la Juve s'il bat Cagliari dimanche (14h00 GMT).

La Juve n'a pas réussi à se débarrasser des soucis domestiques avant son match crucial contre Chelsea en Ligue des champions, mardi, et a réveillé ses problèmes de buteur.

L'équipe d'Antonio Conte s'est créé un festival d'occasions contre une Lazio repliée et l'aurait emporté aux points à la boxe, mais sans Andrea Pirlo, suspendu, ni Mirko Vucinic, grippé, les "Bianconeri" n'ont pas réussi à tromper la vigilance de la Lazio, qui aligne un deuxième bon résultat après avoir remporté le derby (3-2) contre l'AS Rome le week-end précédent.

L'espoir français Paul Pogba (19 ans), aligné au poste de Pirlo, n'a pas été époustouflant comme lors de ses précédentes sorties, et les attaquants sont restés muets, après avoir laminé Nordsjaelland (4-0) puis Pescara (6-1).

L'autre club italien engagé en Ligue des champions, l'AC Milan, a bizarrement préparé son déplacement capital à Anderlecht, mercredi. Tout simplement nul pendant 40 minutes, le Milan s'est réveillé et a été sauvé encore une fois par le prodigieux "Pharaon", déjà buteur mercredi pour sa troisième sélection, lors de la défaite de l'Italie contre la France (2-1).

El Shaarawy a une fois de plus sauvé la mise à son entraîneur, Massimiliano Allegri, et pris le large en tête du classement des buteurs avec 10 buts. Et il n'a que 20 ans!

Le Pharaon a réduit le score juste avant la mi-temps d'une reprise sur un centre de Mattia De Sciglio, et a converti avec adresse une belle passe de Robinho pour l'égalisation.

"Nous sommes content de la remontée, mais on pense déjà au match de mercredi qui sera très important, a dit El Shaarawy au micro de Sky Sports. On a fait une très bonne seconde période."

Le Napoli peut se mordre les doigts, car il a mené 2-0 et est passé plus souvent près du 3-1 que le Milan du 2-2, par Edinson Cavani et Marek Hamsik, notamment.

L'équipe de Walter Mazzarri a mené d'entrée de jeu sur une frappe à la trajectoire piégeuse du Suisse Gokhän Inler, et doublé la mise par Lorenzo Insigne, servi par Cristian Maggio et bien aidé par un mauvais arrêt de Cristian Abbiati.

eba/alh