NOUVELLES
17/11/2012 02:39 EST | Actualisé 17/01/2013 05:12 EST

Incendie sur une plateforme pétrolière: la garde côtière recherche les disparus

LA NOUVELLE-ORLÉANS - La Garde côtière américaine était à la recherche samedi de deux travailleurs disparus après qu'un incendie s'est déclenché sur une plateforme de forage pétrolier dans le Golfe du Mexique.

Le feu s'est déclenché vendredi et a envoyé un panache de fumée noire dans le ciel, rappelant l'explosion survenue en 2010 sur la plate-forme Deepwater Horizon et le désastre subséquent qui a transformé l'industrie pétrolière et la vie le long du Golfe.

Quatre travailleurs ont été grièvement blessés dans l'incendie, survenu lorsque des travailleurs coupaient une canalisation d'huile avec un chalumeau.

Les quatre travailleurs souffrent de brûlures mais celles-ci n'étaient pas aussi sévères qu'initialement rapporté, selon Leslie Hoffman, porte-parole de la compagnie Black Elk Energy, propriétaire de la plate-forme. Leur condition samedi était critique mais stable, a-t-elle indiqué.

Les garde-côtes ont déclaré dans un communiqué samedi que des hélicoptères étaient à la recherche des disparus et qu'un navire menait des recherches en mer.

Les images de l'accident diffusées vendredi étaient étrangement semblables à celles de l'incendie sur Deepwater Horizon, tuant 11 travailleurs et causant le pire déversement de pétrole aux États-Unis, qui a pris des mois à maîtriser.

L'incendie de vendredi est survenu une journée après que BP PLC, propriétaire de Deepwater Horizon, eut accepté de plaider coupable à plusieurs accusations découlant du déversement de 2010 et de payer 4,5 milliards $ en pénalités.

Il y a toutefois quelques différences importantes entre l'accident de vendredi et celui de Deepwater Horizon.

Le feu de vendredi est survenu sur une plateforme située à environ 40 kilomètres au sud-est de Grand Isle, en Louisiane et a été éteint après quelques heures, alors que Deepwater Horizon a brûlé pendant une journée avant de s'effondrer et de sombrer.