NOUVELLES
17/11/2012 01:30 EST | Actualisé 17/01/2013 05:12 EST

Gaza: le Qatar fustige l'inefficacité de la Ligue arabe

Le Premier ministre du Qatar a accusé sans ménagement la Ligue arabe de se contenter de déclarations creuses, lors d'une réunion d'urgence au Caire de l'organisation consacrée au conflit de Gaza.

"Nos réunions sont devenues une perte de temps et d'argent", a déclaré Cheikh Hamad ben Jassem al-Thani devant les participants réunis pour définir une réponse commune aux attaques israéliennes contre l'enclave palestinienne.

"Nous sommes réunis aujourd'hui et allons publier une déclaration. Une déclaration qui ne signifiera rien", a-t-il déploré.

"La situation demande un examen sérieux et honnête. Nous ne pouvons nous contenter de susciter de l'espoir sans que cela ne se concrétise", a ajouté le chef du gouvernement du Qatar.

"Les habitants de Gaza a besoin de recevoir l'argent que nous avons promis. Ils ont besoin de logements, d'écoles, d'hôpitaux. C'est ce que nous devrions leur apporter. Mais nous avons pris l'habitude de faire des promesses et ne pas les réaliser", a-t-il poursuivi.

"Ce n'est pas la première fois que Gaza est attaquée. Nous avons besoin d'un plan clair. Cette situation divise le monde arabe", a encore estimé le responsable qatariote, ajoutant: "Je ne parle pas de guerre, je connais nos capacités. Je parle de nous tenir au côté de nos frères palestiniens".

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, a ouvert la rencontre en déclarant que les pays arabes devaient revoir leur position sur le processus de paix avec Israël.

Les Arabes doivent "revoir toutes les initiatives arabes passées sur le processus de paix et revoir leur position sur le processus dans son ensemble", a déclaré M. Arabi, recommandant la création d'un comité ministériel pour examiner la question.

Après M. Arabi, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Mohamed Kamel Amr, a lui aussi plaidé pour "revoir la stratégie arabe de paix".

jaz-cr/hj