NOUVELLES
16/11/2012 04:51 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Wall Street soulagée par la rencontre "constructive" sur le budget américain

Wall Street a terminé la séance dans le vert vendredi, tablant sur un déblocage des négociations sur le budget des Etats-Unis après une rencontre "constructive" entre les principaux responsables politiques à la Maison Blanche: le Dow Jones a gagné 0,37% et le Nasdaq 0,57%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 45,93 points à 12.588,31 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 16,19 points à 2.853,13 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a progressé de 0,48% (+6,55 points) à 1.359,88 points.

Le président américain Barack Obama a reçu vendredi les chefs de file du Congrès pour discuter du "mur budgétaire", expression qui désigne la cure de rigueur forcée à laquelle les Etats-Unis seront soumis dès 2013 faute d'accord politique d'ici à la fin de l'année.

Ils "se sont mis d'accord pour faire tout leur possible afin de parvenir à une solution", a indiqué le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney, évoquant un "processus constructif".

Alors que les investisseurs "n'en attendaient pas grande chose", le marché "a exprimé son soulagement" à la fin de la rencontre en rebondissant nettement après un début de séance hésitant, a souligné Steven Rosen, de la Société Générale. Après plusieurs séances marquées par les inquiétudes sur une possible impasse des discussions, "tout le monde reprend son souffle."

Les propos tenus après la réunion "encouragent les courtiers à penser que nous nous sommes rapprochés, plutôt qu'éloignés, d'un accord", a renchéri Art Hogan, de Lazard Capital Markets.

Les indices avaient été tirés vers le bas en début de séance par le scepticisme des opérateurs sur le résultat de ces discussions et par des indicateurs américains moroses.

La production industrielle des Etats-Unis a en effet rechuté en octobre à cause de l'ouragan Sandy, baissant de 0,4% par rapport à septembre. Et la balance américaine des flux de capitaux investis à long terme est tombée dans le rouge en septembre, enregistrant son plus lourd déficit depuis au moins septembre 2009.

Le marché obligataire a légèrement progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,574% contre 1,589% jeudi, et celui à 30 ans à 2,722% contre 2,724% la veille.

jum/sl/sam