NOUVELLES
16/11/2012 05:21 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

USA: une mère empêche son fils de commettre une fusillade dans un cinéma

Une mère de famille a contrecarré les plans de son fils qui projetait de commettre une fusillade dans un cinéma du Missouri (centre) lors de l'avant-première du film à succès "Twilight" grâce à son intervention auprès de la police, selon des documents de justice vendredi.

En juillet dernier, une fusillade dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado (ouest), lors de l'avant-première du dernier "Batman", avait fait 12 morts et 58 blessés. James Holmes, 24 ans, est poursuivi pour cette fusillade.

La mère de famille du Missouri a dit à la police qu'elle s'était inquiétée du comportement récent de son fils de 20 ans, qui avait arrêté de prendre son traitement médical et avait acheté des armes, les mêmes que celles dont s'était servi le tireur d'Aurora.

La police a arrêté le jeune homme, Blaec Lammers, dans un fast food jeudi. Celui-ci s'est rendu et a dans un premier temps affirmé avoir acheté ces armes pour aller à la chasse.

Mais il a également indiqué au cours de sa conversation avec les enquêteurs qu'il avait "beaucoup de choses en commun" avec le tireur d'Aurora.

"M. Lammers a déclaré qu'il était calme, assez solitaire, qu'il avait acheté des armes récemment... et qu'il avait des pensées meurtrières", a rapporté un enquêteur, Dustin Ross.

Il a ensuite avoué qu'il avait acheté des armes "avec l'intention de tirer dans le cinéma" de sa ville de Bolivar samedi soir. Il comptait ensuite se rendre dans le centre commercial tout proche où il aurait continué à tirer sur des gens au hasard. Il voulait briser la vitrine du rayon où sont stockées les munitions pour disposer de plus de cartouches. Enfin, il comptait se suicider à l'arrivée de la police.

Blaec Lammers n'avait jamais tiré avec une arme à feu avant de s'entraîner mardi. Il avait déjà été arrêté en 2009 pour avoir notamment dit qu'il voulait poignarder à mort un employé de supermarché.

Il est poursuivi pour plusieurs charges, notamment menace terroriste et agression.

mso/bdx/sam