NOUVELLES
16/11/2012 08:03 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Une roquette de Gaza s'abîme en mer au large de Tel-Aviv (police et témoins)

Une roquette tirée de la bande de Gaza s'est abîmée en mer vendredi au large de Tel-Aviv, pour la deuxième journée consécutive, ont rapporté la police et des témoins.

"Nous pensons qu'elle est tombée au large de Tel-Aviv", a déclaré le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld. Un témoin a affirmé à l'AFP que le projectile avait chuté à "quelque 200 mètres" du front de mer où est située l'ambassade des Etats-Unis en Israël.

Ce tir a été revendiqué dans un communiqué par les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza.

La chute de la roquette a provoqué un début de panique sur la plage qui longe la côte de la métropole israélienne.

Jamais un projectile de Gaza n'était tombé aussi profondément en territoire israélien.

Une violente explosion avait été entendue en début d'après-midi à Tel-Aviv après que des sirènes d'alerte eurent retenti, selon un journaliste de l'AFP sur place.

Jeudi soir, une première roquette tirée de la bande de Gaza était tombée au large de Jaffa, dans l'agglomération de Tel-Aviv.

Le tir avait été revendiqué par la branche armée du Jihad islamique, les Brigades Al-Qods, qui avait affirmé "avoir bombardé Tel-Aviv avec une roquette Fajr 5", de fabrication iranienne, qui a une portée maximale de 75 km.

Selon les médias israéliens, c'est la première fois que Tel-Aviv est touché par des projectiles depuis les missiles Scud tirés par l'Irak en 1991.

jlr-hmw-agr/vl