NOUVELLES
16/11/2012 10:09 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Manifestations en Iran contre l'offensive israélienne contre Gaza

Des manifestations à l'appel du pouvoir ont eu lieu vendredi dans plusieurs villes d'Iran, dont Téhéran, pour protester contre l'offensive israélienne en cours contre la bande de Gaza et exprimer la solidarité du peuple iranien avec les Palestiniens, selon des médias.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a indiqué pour sa part qu'il était "prêt à se rendre à Gaza", selon Irna.

Il a appelé le chef du Jihad islamique palestinien, Ramadan Abdallah, pour exprimer le soutien de l'Iran "à la résistance palestinienne face aux agressions du régime sioniste" et ajouté que l'Iran était prêt à "envoyer de l'aide humanitaire et des médicaments" pour la population de Gaza, selon l'agence.

A Téhéran, les manifestants ont scandé "Mort à l'Amérique" et "Mort à Israël", selon l'agence de presse Isna.

"Il faut saluer la résistance populaire des Palestiniens et la réponse qu'ils ont donnée au régime sioniste (en lançant des missiles contre Israël, ndlr). Votre méthode est la bonne et vous pouvez mettre à genoux le régime sioniste", a déclaré l'ayatollah Ahmad Khatami, dans son discours à la prière du vendredi de Téhéran, a rapporté l'agence Irna.

Des manifestations se sont déroulées après la prière dans quelque 700 villes, a précisé Isna. Les manifestants ont voulu "exprimer leur colère et leur haine du régime sioniste et leur solidarité envers le peuple palestinien", selon la même source.

L'Iran a demandé jeudi aux Nations unies et à l'Union européenne de faire cesser l'offensive "barbare" menée par Israël contre les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza, qualifiant l'opération de "terrorisme organisé".

"Il faut une action immédiate et sérieuse de la part des (organisations) internationales pour mettre fin à la campagne militaire contre le peuple de Gaza", a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères dans un communiqué.

L'Iran, qui soutient les mouvements islamistes palestiniens, ne reconnaît pas Israël et affirme régulièrement que l'Etat hébreu est voué à disparaître.

sgh/tp/sw