NOUVELLES
16/11/2012 02:17 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

L'Iran serait sur le point de doubler sa production d'uranium enrichi

SALZBOURG, Autriche - L'Iran serait sur le point de doubler la production d'uranium hautement enrichi d'une centrale souterraine fortifiée, a prévenu vendredi une agence onusienne, ce qui signifie que Téhéran pourrait fabriquer d'ici quelques mois le coeur d'une ogive nucléaire.

Le rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique précise que l'Iran commencera, d'ici quelques jours, à gonfler sa production d'uranium enrichi à 20 pour cent à sa centrale de Fordo avec l'aide de 700 nouvelles centrifugeuses.

Cela doublerait la production iranienne et réduirait de moitié — à seulement trois mois — le temps nécessaire pour accumuler suffisamment de matière fissile pour confectionner une arme nucléaire.

L'Iran dit n'avoir aucun intérêt envers l'arme nucléaire et simplement chercher à produire de l'énergie pour ses citoyens, ce dont doutent les États-Unis et plusieurs autres pays. L'Iran refuse depuis des années de mettre fin à ses activités d'enrichissement, en dépit des sanctions internationales dont elle fait l'objet.

Le rapport de l'AIEA, dont l'Associated a obtenu copie, affirme que l'Iran a débuté, depuis le mois d'août, l'installation de 700 nouvelles centrifugeuses à Fordo. Les centrifugeuses auraient été placées sous vide pour vérifier leur étanchéité, la dernière étape avant l'injection de gaz d'uranium pour lancer le processus d'enrichissement.

La centrale de Fordo compterait un total de 2800 centrifugeuses, dont plusieurs qui sont inactives.