NOUVELLES
16/11/2012 02:24 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Les États-Unis ont besoin d'un plan budgétaire crédible, croit Jim Flaherty

TORONTO - Les États-Unis ont besoin d'un plan à moyen terme crédible pour réduire leur déficit gouvernemental, a affirmé vendredi le ministre canadien des Finances, Jim Flaherty.

Le ministre, qui s'adressait à la Foreign Policy Association à New York, a aussi estimé qu'une entente politique était nécessaire à court terme afin que les investisseurs puissent avoir confiance que la reprise économique américaine se poursuive.

Les États-Unis font face à un «précipice fiscal», soit une combinaison de hausses d'impôts et de réductions des dépenses qui entreront en vigueur automatiquement le 1er janvier si les législateurs ne sont pas en mesure de s'entendre sur un budget avant la fin de l'année. Plusieurs craignent que ces mesures ne fassent replonger l'économie dans une récession — et entraîner le Canada avec elle.

«Le risque est très sérieux et ne doit pas être pris à la légère. Cela aura un impact plutôt rapide sur les autres économies, incluant celle du Canada», a déclaré le ministre à des journalistes depuis New York, lors d'une conférence téléphonique organisée à la suite de son allocution.

M. Flaherty a indiqué s'être rendu à New York afin d'encourager les dirigeants américains à «agir de façon décisive» pour qu'une entente puisse être conclue dès que possible, à l'approche de la date limite du 1er janvier, pour éviter une «glissade» de la production économique tant aux États-Unis qu'au Canada.

Néanmoins, le ministre fédéral a aussi dit avoir confiance que les législateurs américains puissent trouver une solution acceptable aux yeux des démocrates et des républicains.

Le président américain Barack Obama entend laisser prendre fin les réductions d'impôts consenties par George W. Bush aux Américains les mieux nantis, ce à quoi s'opposent farouchement les républicains.