NOUVELLES
16/11/2012 05:43 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Le Premier ministre égyptien à Gaza pour arracher une trêve avec Israël

Le Premier ministre égyptien s'est engagé vendredi lors d'une visite à Gaza à oeuvrer en faveur d'une trêve pour mettre fin aux hostilités entre Israël et groupes palestiniens, qui ont fait 23 tués, 20 Palestiniens et trois Israéliens, en trois jours.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en pleine campagne électorale, avait accepté de suspendre son offensive aérienne intensive, le temps de la visite de M. Qandil, mais les deux camps se sont mutuellement accusé de ne pas respecter cette trêve ponctuelle.

Les Etats-Unis avaient appelé jeudi l'Egypte, dirigée par les Frères musulmans, mouvement dont est issu le Hamas au pouvoir à Gaza, à exercer son influence pour calmer la situation.

"L'Egypte va intensifier ses efforts pour mettre fin à cette agression et parvenir à une trêve durable", a déclaré M. Qandil lors d'une visite dans un hôpital de Gaza en compagnie du chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, où il a vu des victimes des raids israéliens, dont un enfant tué vendredi matin.

Depuis le lancement mercredi de l'opération israélienne "Pilier de défense", avec l'assassinat à Gaza d'Ahmad Jaabari, chef militaire du Hamas, 20 Palestiniens ont été tués et 235 blessés dans près de 500 raids aériens israéliens.

Dans le même temps, 280 roquettes ont été tirées de Gaza sur Israël, faisant trois morts, dont 131 ont été interceptées par le système anti-missile Iron dome, selon l'armée israélienne.

"Je ne peux pas rester silencieux sur ce que j'ai vu aujourd'hui à Gaza, à l'hôpital, les martyrs, l'enfant martyr Mohammad Yasser, vidé de son sang", a ajouté M. Qandil.

"Israël doit respecter ses engagements et les accords qu'il a signés", a souligné le Premier ministre égyptien, dont le pays fait office de médiateur entre Israël et le Hamas pour ramener le calme autour de Gaza à chaque confrontation.

Deux Palestiniens ont été tués lors d'un raid aérien israélien sur le nord de la bande de Gaza pendant cette visite, selon des sources médicales palestiniennes, mais l'armée israélienne a démenti toute opération sur Gaza pendant la visite de trois heures.

"Le Hamas ne respecte pas la visite du Premier ministre égyptien à Gaza et viole le cessez-le-feu temporaire qu'Israël avait convenu d'observer lors de cette visite", avait affirmé auparavant Ofer Gendelman, un porte-parole de M. Netanyahu.

La Tunisie a annoncé que son ministre des Affaires étrangères Rafik Abdessalem se rendrait samedi à Gaza.

L'Union européenne a affirmé pour sa part que "les attaques à la roquette de la part du Hamas et d'autres groupes depuis Gaza ont provoqué la crise actuelle", tout en appelant Israël à une réponse "proportionnée".

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a appelé à faire prévaloir "la sagesse et la raison" lors d'un entretien téléphonique avec le président égyptien Mohamed Morsi.

Vendredi à l'aube, l'aviation israélienne a mené de très nombreux raids sur la bande de Gaza, dont plusieurs ont frappé la ville même de Gaza, selon des journalistes de l'AFP et des sources au sein des services de sécurité du Hamas.

"Depuis hier soir jusqu'à maintenant, il y a eu 130 frappes", a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur du Hamas, Islam Chahwane, mentionnant des "dizaines de frappes" sur Gaza vendredi matin. Les correspondants de l'AFP ont constaté de multiples raids.

Selon la police, plus de 50 roquettes ont été tirées de Gaza sur le sud d'Israël pendant la nuit, dont l'une a atteint une maison vide dans un kibboutz.

L'armée a indiqué que 16.000 réservistes avaient commencé à être mobilisés.

Jeudi soir, deux roquettes tirées de Gaza étaient tombées pour la première fois dans la région de Tel-Aviv, marquant un nouveau palier dans la confrontation entre Israël et groupes armés palestiniens.

Jaabari est le plus important chef militaire palestinien à avoir été tué par une frappe israélienne depuis la fin de la dévastatrice offensive "Plomb durci" (décembre 2008-janvier 2009).

bur-agr/vl/sst/sw

PLUS:afp