NOUVELLES
16/11/2012 03:08 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Le ministre tunisien des Affaires étrangères ira à Gaza samedi

TUNIS, Tunisie - Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, se rendra à Gaza samedi à la tête d'une délégation officielle de haut niveau en signe de solidarité avec les Palestiniens, selon la présidence tunisienne. La délégation a quitté Tunis vendredi et devait passer par Le Caire.

Par ailleurs, le président Moncef Marzouki a eu un entretien téléphonique jeudi avec le chef du Hamas au pouvoir à Gaza, Ismaïl Haniyeh, auquel il a réitéré «le soutien inébranlable de la Tunisie au peuple palestinien dans sa lutte contre l'occupant israélien» et dénoncé les «raids barbares lancés par l'aviation israélienne contre la bande de Gaza».

M. Marzouki a dénoncé «le mutisme international face aux hostilités israéliennes contre le peuple palestinien», estimant que «ce mutisme ne fait qu'encourager cette injustice».

La Tunisie, qui participera à la réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe prévue dimanche au Caire, «pressera l'organisation panarabe à prendre les mesures pratiques et urgentes pour mettre fin aux agressions israéliennes et appeler à une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour prendre les sanctions qui s'imposent contre Israël», note un communiqué gouvernemental.

Le gouvernement tunisien a décidé d'acheminer des aides humanitaires pour la population de Gaza, a dénoncé «l'exploitation par l'État hébreu des vies d'innocents à des fins électoralistes et politiciennes», faisant référence aux élections prévues en janvier en Israël.

Des manifestations ont eu lieu à Tunis et dans plusieurs villes de l'intérieur du pays pour dénoncer les raids israéliens sur Gaza. Encadrés par d'importants dispositifs sécuritaires, ces manifestations organisées à l'appel du mouvement islamiste «Ennahdha» au pouvoir et de la centrale syndicale, l'UGTT, se sont déroulées sans incident.