NOUVELLES
16/11/2012 11:01 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

La roquette est tombée dans un bloc de colonies au sud-ouest de Jérusalem

Une roquette tirée de Gaza est tombée vendredi dans une zone inhabitée du bloc de colonies du Goush Etzion, en Cisjordanie, près de Jérusalem, sans faire de blessé ni de dégât majeur, a annoncé Louba Samri, une porte-parole de la police israélienne.

C'est la première fois dans l'histoire du conflit israélo-palestinien qu'une roquette tombe si près de Jérusalem, située à 65 km de la bande de Gaza.

"Selon les premières informations, une roquette est tombée dans le bloc de Goush Etzion", au sud-ouest de Jérusalem, a déclaré Mme Samri à l'AFP. "La police se rend sur les lieux", a-t-elle ajouté.

Peu auparavant, un porte-parole de l'armée israélienne avait indiqué que la roquette, tirée de Gaza, avait touché une zone inhabitée dans les environs de Jérusalem, sans faire de blessé ni de dégât majeur.

A Gaza, la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, a revendiqué le "tir sur Jérusalem occupée d'une roquette Qassam".

Le ministre israélien des Affaires étrangères, l'ultranationaliste Avigdor Lieberman, vit dans la colonie de Nokdim, dans la région du Goush Etzion.

Auparavant, les sirènes d'alerte avaient retenti à Jérusalem pour la première fois depuis le début mercredi de l'opération militaire israélienne contre les groupes armés à Gaza.

La défense passive avait immédiatement appelé les habitants de Jérusalem à prendre les dispositions pour assurer leur sécurité, en particulier en se rendant dans les abris.

Cette alerte est survenue alors que commençait le shabbat, repos hebdomadaire juif.

"Nous devons lever totalement la menace provenant de Gaza", a aussitôt réagi à la radio militaire le ministre de l'Environnement, Gilad Erdan. "Les terroristes ne vont pas dicter notre mode de vie quotidien", a-t-il ajouté.

sy-chw-sst/agr/fc