NOUVELLES
16/11/2012 07:41 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Italie - 13e journée: La Juventus en pensant à Chelsea

La Juventus reçoit un adversaire difficile, la Lazio Rome (5e), samedi pour la 13e journée du Championnat d'Italie, et devra ne pas trop penser à la venue cruciale de Chelsea à Turin trois jours plus tard en Ligue des champions.

Les deux affiches de la journée se disputent samedi, puisque Naples, redressé par Edinson Cavani, reçoit un AC Milan en grande difficulté.

JUVE: LES "CIEL" AVANT LES BLUES

Avant de jouer son avenir en Ligue des champions, la Juve doit battre les "Biancocelesti" pour rester en haut de sa vague en Serie A (10 victoires, un nul et une seule défaite!). Mais la tâche n'est pas simple.

D'abord, la Lazio est dopée par sa victoire dans le derby contre l'AS Rome (3-2), un de ses deux matches les plus importants chaque saison. Le jeu offensif prôné par Vladimir Petkovic fonctionne bien, et la paire Hernanes-Miroslav Klose s'entend à merveille.

La Juve semble intouchable en Italie, à l'image du 6-1 passé au promu Pescara la semaine dernière, mais la C1 lui pompe de l'énergie, ce qui n'arrivait pas l'an passé où la "Vieille Dame" ne disputait aucune compétition européenne, et il faut faire tourner l'effectif.

Contre la Lazio, Andrea Pirlo, un peu fatigué depuis quelques semaines, passe son tour pour cause de suspension (accumulation de cartons jaunes). Il sera remplacé par le prodige français Paul Pogba (19 ans), qui aura une nouvelle occasion de montrer son talent.

NAPOLI VOUDRAIT ACHEVER LE MILAN

Après quelques turbulences, Naples s'est relancé quand, comme par hasard, Edinson Cavani est revenu et a marqué 6 buts lors de ses trois derniers matches. Le "Matador" transforme les occasions que Naples se crée là où les autres attaquants de l'équipe n'ont pas la même réussite et a rassuré une équipe qui doutait.

L'Uruguayen pourrait plonger encore plus le Milan dans le doute, il avait l'an passé réussi un triplé tonitruant contre - à l'époque - les tenants du titre.

Les "Rossoneri" sont au plus mal. La défaite à domicile contre la Fiorentina a souligné le déclin d'un club habitué à régner sur le Vieux Continent.

Ceux qui devraient être leaders sont à la dérive, comme Kevin-Prince Boateng, Philippe Mexès ou le pauvre Pato, traumatisé par trois saisons de blessures diverses et qui joue debout sur les freins et a envoyé un penalty dans les tribunes.

Confiance a été maintenue à Massimiliano Allegri avant le triptyque Naples-Anderlecht-Juve. Mais il ne résistera pas à une nouvelle série d'échecs.

Programme (en heures GMT):

Samedi:

(17h00) Juventus Turin - Lazio Rome

(19h45) Naples - AC Milan

Dimanche:

(14h00) Bologne - Palerme

Catane - Chievo Vérone

Fiorentina - Atalanta Bergame

Inter Milan - Cagliari

Sienne - Pescara

Udinese - Parme

(19h45) Sampdoria Gênes - Genoa

Lundi:

(19h45) AS Rome - Torino

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Juventus 31 12 10 1 1 29 9 20

2. Inter Milan 27 12 9 0 3 24 13 11

3. Naples 26 12 8 2 2 20 9 11

4. Fiorentina 24 12 7 3 2 19 9 10

5. Lazio Rome 22 12 7 1 4 19 17 2

6. Atalanta Bergame 18 12 6 2 4 13 15 -2

7. AS Rome 17 12 5 2 5 28 23 5

8. Catane 16 12 4 4 4 15 16 -1

9. Parme 16 12 4 4 4 14 16 -2

10. Udinese 15 12 3 6 3 16 18 -2

11. Cagliari 15 12 4 3 5 11 17 -6

12. Torino 14 12 3 6 3 13 10 3

13. AC Milan 14 12 4 2 6 18 16 2

14. Palerme 11 12 2 5 5 11 17 -6

15. Chievo Vérone 11 12 3 2 7 12 23 -11

16. Pescara 11 12 3 2 7 9 23 -14

17. Sampdoria Gênes 10 12 3 2 7 13 18 -5

18. Genoa 9 12 2 3 7 12 19 -7

19. Bologne 8 12 2 2 8 12 18 -6

20. Sienne 7 12 3 4 5 12 14 -2

NDLR: Sienne a été pénalisé de 6 points, l'Atalanta Bergame de 2 points, la Sampdoria Gênes et le Torino d'1 point dans une affaire relative aux paris truqués.

Cagliari a eu match perdu sur tapis vert contre l'AS Rome (3-0) lors de la 4e journée.

eba/jr