NOUVELLES
16/11/2012 11:01 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Israël: Barak ordonne la mobilisation de nouveaux réservistes (officiel)

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a ordonné vendredi la mobilisation de nouveaux contingents de réservistes au moment où s'intensifie le conflit entre les groupes armés de Gaza et l'armée israélienne, a indiqué son porte-parole.

"Le ministre de la Défense a ordonné ce soir la mobilisation de nouveaux contingents de réservistes", a déclaré à l'AFP Josh Hantman sans préciser le nombre de militaires rappelés sous les drapeaux.

Un communiqué militaire a ensuite précisé que "M. Barak a autorisé l'armée à étendre la mobilisation des réservistes au delà du nombre initialement prévu".

Cette mesure, qui doit être approuvée par le cabinet de sécurité, a été annoncée peu après la chute d'une roquette tirée de Gaza dans le bloc de colonies israélien du Goush Etzion, en Cisjordanie occupée. La chute de cette roquette à proximité de Jérusalem, une première dans l'histoire du conflit israélo-palestinien, n'a fait ni blessé ni dégât majeur.

Selon une porte-parole militaire, le processus de convocation de 16.000 soldats réservistes était en cours.

M. Barak avait approuvé jeudi le rappel d'un contingent pouvant aller jusqu'à 30.000 réservistes, susceptibles d'être mobilisés à tout moment, alors que les dirigeants israéliens ont fait planer la menace d'une offensive terrestre contre la bande de Gaza.

Sur le terrain, un journaliste de l'AFP a vu vendredi des transports de troupes blindés et des bulldozers se masser près de la barrière à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, où sont stationnés des chars depuis 48 heures.

Le porte-parole de Benjamin Netanyahu, Mark Regev, a précisé que le Premier ministre avait réuni vendredi soir son cabinet de sécurité, constitué de 9 ministres, au ministère de la Défense à Tel-Aviv, pour discuter d'un éventuel accroissement des opérations de l'armée contre la bande de Gaza.

Selon la Deuxième chaîne de télévision, M. Netanyahu devait procéder, après cette réunion, à des concertations avec ses ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Ehud Barak et Avigdor Lieberman, en présence des hauts gradés de l'armée.

ChW/agr/feb