NOUVELLES
16/11/2012 11:34 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Irak: libération d'un membre du Hezbollah libanais en détention depuis 2007

La justice irakienne a libéré un membre du Hezbollah libanais en détention depuis 2007 pour une opération qui avait coûté la vie à 5 soldats américains, a-t-on appris vendredi auprès d'un responsable irakien indiquant qu'Ali Moussa Daqdouq s'était envolé pour Beyrouth.

"Les autorités judiciaires (irakiennes) ont remis Ali Moussa Daqdouq en liberté, car elles ne disposaient pas d'assez de preuves contre lui", a expliqué ce haut responsable qui s'exprimait sous couvert d'anonymat.

Il n'a pas précisé la date de sa libération.

Le département d'Etat américain a indiqué avoir exprimé auprès de Bagdad son "solide désaccord" après cette remise en liberté.

"Comme pour d'autres terroristes que nous soupçonnons d'avoir commis des crimes contre des Américains, nous allons poursuivre toutes les voies légales pour que Daqdouq réponde devant la justice des crimes dont il est accusé", a dit la porte-parole de la diplomatie américaine, Victoria Nuland, ajoutant que les Etats-Unis "avaient été en contact avec le gouvernement du Liban", pays où il s'est réfugié.

Ali Moussa Daqdouq avait été remis en décembre 2011 aux autorités irakiennes par l'armée américaine qui achevait alors son retrait d'Irak.

La capture de M. Daqdouq dans le sud de l'Irak avait été annoncée en juillet 2007 par l'armée américaine. Les Etats-Unis assuraient qu'il s'agissait d'un agent du mouvement chiite libanais venu en Irak entraîner des insurgés avec l'aide de la force Qods, unité d'élite des Gardiens de la révolution iraniens.

Les Etats-Unis le soupçonnent d'être impliqué dans un raid organisé en janvier 2007 à Kerbala, au sud de Bagdad. Des hommes armés avaient tué un soldat américain et en avaient enlevé quatre autres qu'ils avaient ensuite abattus, une opération dont la planification avait été attribuée par l'armée américaine à la force Qods.

ak-gde-nr/sam