NOUVELLES
16/11/2012 11:56 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

GP des USA - Essais libres 1: Vettel le plus rapide

L'Allemand Sebastian Vettel, leader du championnat, a signé le meilleur temps de la 1re séance d'essais libres du Grand Prix des Etats-Unis, 19e et avant-dernière manche du Championnat du monde de Formule 1, vendredi matin sur le nouveau Circuit des Amériques, à Austin.

Le double champion du monde en titre, qui a déjà gagné cinq fois cette saison, a bouclé son meilleur tour en 1 min 38 sec 125/1000 et devancé de près d'une seconde et demie, un gouffre à ce niveau, le Britannique Lewis Hamilton (McLaren).

Vettel a surtout devancé de 2 secondes et 2/10 Fernando Alonso (Ferrari), 3e chrono de la matinée. L'Espagnol, 2e à 10 points de Vettel, est son dernier rival pour le titre mondial alors qu'il ne reste plus que deux courses cette saison. Il espérait que la piste d'Austin lui conviendrait mieux qu'à l'Allemand. Il a déjà un début de réponse.

Vainqueur début novembre à Abou Dhabi, le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus) a eu l'honneur de sortir le premier des stands, marquant ainsi les débuts officiels de la F1 à Austin, en plein soleil, sur ce circuit flambant neuf où les organisateurs attendent 300.000 spectateurs ce week-end.

Il a fallu attendre 20 minutes pour que le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber) boucle enfin un tour complet, en 1 min 54 sec 846/1000, inscrivant brièvement son nom tout en haut des écrans de chronométrage, devant ceux de Räikkönen et du Brésilien Bruno Senna (Williams). Puis les McLaren se sont hissées en tête, jusqu'à ce que Vettel mette fin au suspense en assommant la concurrence.

Seul pilote de réserve participant à cette première séance "historique", sur une piste très glissante au début, puis moins à la fin, en raison de la gomme accumulée sur la trajectoire, le Chinois Ma Qing Hua (HRT) a fait beaucoup moins bien que Vettel, signant le 24e et dernier chrono à plus de 10 secondes du jeune Allemand, plus que jamais favori pour un 3e titre mondial consécutif.

Les pilotes devront boucler 56 tours dimanche sur ce circuit moderne et très spectaculaire (5,5 km, 20 virages). Le départ de ce GP des USA nouvelle version, le premier depuis celui de 2007 à Indianapolis, sera donné à 13h00 locales (19h00 GMT).

dlo/gv