NOUVELLES
16/11/2012 09:53 EST | Actualisé 16/01/2013 05:12 EST

Attentat suicide contre une milice yéménite combattant Al-Qaïda: 3 tués

Trois membres d'une milice combattant Al-Qaïda aux côtés de l'armée dans le sud du Yémen ont été tués vendredi dans un attentat suicide attribué à Al Qaïda, a affirmé à l'AFP un chef local.

"Un kamikaze faisant partie d'Al-Qaïda s'est introduit au siège de la municipalité à Zinjibar où se trouvaient des membres des comités de la résistance populaire et s'est fait exploser, tuant deux d'entre eux", a affirmé Hussein al-Wahichi, chef de cette milice supplétive de l'armée.

Quatre autres membres de la milice ont été blessés, selon lui.

Des centaines de membres des comités de résistance populaire ont combattu aux côtés de l'armée lors de son offensive lancée en mai dernier pour déloger Al-Qaïda de la province sudiste d'Abyan. Zinjibar, chef-lieu de la province, était l'une des villes contrôlées par des combattants du réseau.

Les comités de résistance populaire ont été la cible de plusieurs attaques attribuées au réseau récemment. Le mois dernier, six de ses membres ont été tués lors d'une attaque contre un poste de contrôle dans la ville de Moudiya, dans la province d'Abyan.

Les militants d'Al-Qaïda ont profité de l'affaiblissement du pouvoir central lié à la révolte populaire qui a secoué le pays en 2011 et qui a abouti en février au départ du président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer leur emprise dans l'est et le sud du pays.

Délogé en juin de l'un de ses bastions dans le Sud, le réseau s'est replié dans des zones montagneuses, multipliant les attaques contre les responsables locaux.

faw-lyn/at