NOUVELLES
15/11/2012 01:14 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Vettel peut devenir champion, Alonso aussi...

Le duel est serré pour le titre des pilotes. Il y a en effet 10 points d'écart entre Sebastian Vettel, meneur, et Fernando Alonso (Ferrari) son dauphin. Couronnement à Austin ?

Sebastian Vettel (Red Bull) peut décrocher son troisième titre d'affilée s'il termine dans les trois premiers, selon le résultat de l'Espagnol.

Par exemple, Si Vettel finit 3e (15 points), Alonso doit absolument fiinir 5e (10 points) pour espérer prolonger le suspens jusqu'à Interlagos. Si Alonso finit 6e, Vettel est champion.

Mais le pilote Ferrari a encore ses chances, puisque s'il gagne les deux dernières courses, c'est lui qui glanera son troisième titre, quelles que soient les performances de Vettel à Austin et Interlagos.

« Il a la meilleure voiture, nous avons la meilleure équipe, a dit Alonso à la presse. Nous ne sommes pas assez rapides, c'est la simple vérité, et nous sommes honnêtes avec nous-mêmes. C'est notre point faible, mais nous avons aussi des points forts, et j'ai confiance. Nous nous battrons jusqu'à la fin. »

Kimi Raikkonen (Lotus), 3e au classement (198 points) ne peut plus être champion du monde. Même s'il gagnait à Austin et à Interlagos.

Mais si Raikkonen remportait les deux dernières épreuves, il pourrait dépasser Alonso au classement pour lui voler le titre de dauphin, si l'Espagnol ne marquait que 2 points ou moins lors des deux courses.