NOUVELLES
15/11/2012 05:10 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

USA: le Fed soumet les banques à l'hypothèse d'une récession forte en 2013

La banque centrale des Etats-Unis (Fed) a annoncé jeudi qu'elle demandait aux plus grandes banques américaines de faire la preuve de leur capacité à résister à une récession forte dans le pays en 2013.

C'est ce que montrent les trois "scénarios" publiés sur son site internet et qui vont servir de base pour les tests de résistance auxquels elles soumet actuellement les 19 plus grandes banques américaines.

Le scénario de référence - qui ne reflète pas les prévisions de la Fed mais celles d'économistes du secteur privé - table sur une poursuite de la croissance économique dans les trois années à venir à un rythme moyen de 2,75% par an aux Etats-Unis.

Un scénario intermédiaire retient l'hypothèse d'un affaiblissement de l'activité économique en Amérique, en Europe et en Asie, qui irait de pair avec une brusque poussée d'inflation aux Etats-Unis.

Mais le scénario du pire ("hypothétique", insiste la Fed) retient l'idée d'une contraction du PIB américain "de près de 5% entre le troisième trimestre de 2012 et la fin de 2013" entraînant une remontée du taux de chômage de quatre points tandis que la zone euro, la Grande-Bretagne et le Japon seraient en récession et que la Chine, l'Inde et Taïwan connaîtraient une croissance économique faible.

Aux termes de la loi de réforme de Wall Street de 2010, les 19 plus grandes banques américaines, devront faire la preuve, sous la houlette de la Fed, de leur capacité à absorber les pertes qu'elles viendraient à subir en pareil cas.

La Réserve fédérale avait annoncé le 9 novembre, en lançant cet exercice, que ces établissements devraient lui soumettre avant le 7 janvier leur plans d'utilisation du capital, indiquant notamment les dividendes qu'ils comptent verser à leurs actionnaires.

La Fed a précisé qu'elle déciderait d'accepter ou non pour chaque banque le versement de ces dividendes sur la base des résultats individuels des tests, dont une partie seulement sera rendue publique, a priori avant la fin du premier trimestre.

Les trois scénarios serviront également aux tests de résistance internes annuels que les 19 plus grandes banques doivent mettre en oeuvre cette année en même temps qu'elles sont soumise à ceux de la Fed.

mj/sl/rap

PLUS:afp