NOUVELLES
15/11/2012 02:37 EST | Actualisé 14/01/2013 05:12 EST

Trois Israéliens tués par un tir de roquette près de la bande de Gaza (police)

Trois Israéliens ont été tués jeudi matin par une roquette tirée de la bande de Gaza sur la ville de Kiryat Malachi, dans le sud d'Israël, a indiqué la police.

"Trois personnes ont été tuées et deux autres blessées légèrement par un tir de roquette Grad contre un immeuble d'habitation à Kiryat Malachi", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld.

"Nos forces sont sur place ainsi que les services de secours", a ajouté M. Rosenfeld.

Des nuages de fumée blanche provoqués par l'interception de roquettes par le système antimissile Iron Dome flottaient sur le secteur, tandis que des avions israéliens rayaient le ciel vers le sud.

Dans le même temps, des convois de transports de blindés escortés de jeeps militaires et de bulldozers blindés s'étiraient sur une route proche de Kiryat Malachi, a constaté une journaliste de l'AFP.

Selon les médias israéliens, les victimes dans cette petite ville pauvre sont un homme et son épouse âgés d'une trentaine d'années ainsi qu'une femme de 20 ans, qui ont trouvé la mort quand une roquette a touché leurs deux appartements voisins.

Ce tir a également fait 6 blessés, dont deux bébés, selon les médias.

La télévision a diffusé des images d'un appartement dévasté, au dernier étage d'un immeuble touché de plein fouet.

La police a fait état de salves de roquettes de Gaza tombant sans discontinuer sur le sud d'Israël, notamment sur les villes d'Ashdod, Ashkelon, Gan Yavné, Kiryat Gat et Beersheva, la "capitale" du Néguev, à 40 km du territoire palestinien, causant des dégâts matériels.

Ces tirs interviennent au deuxième jour de l'opération militaire israélienne "Pilier de défense" contre les groupes armés dans la bande de Gaza, déclenchée avec l'élimination mercredi d'Ahmad Jaabari, le chef des opérations militaires du mouvement palestinien Hamas, qui a promis une riposte massive.

Les cours dans les écoles ont été suspendus dans toutes les agglomérations du sud d'Israël situées dans un rayon de 40 km de la bande de Gaza.

Les services israéliens chargés de coordonner la défense passive ont appelé la population israélienne à rester à proximité des abris pour s'y réfugier à la moindre alerte et à éviter tout rassemblement jusqu'à nouvel ordre.

Les diverses chaînes de télévision et de radio israéliennes diffusent régulièrement les mesures de précaution que les civils doivent prendre face aux tirs de roquettes.

Des programmes télévisés spéciaux sont aussi diffusés à l'intention des enfants réfugiés dans les abris.

ChW/sst/cnp