NOUVELLES
15/11/2012 08:34 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

Tournées - L'Italie ne doit pas craindre "l'Everest" All Blacks (Brunel)

Le sélectionneur français de l'Italie, Jacques Brunel, a appelé jeudi ses joueurs à ne pas avoir peur de "l'Everest" que représente la Nouvelle-Zélande, qu'ils affrontent samedi en test-match à Rome.

"Face aux +All Blacks+ nous sommes comme des alpinistes devant l'Everest, a dit Brunel en annonçant son XV. Si on a peur du froid, de l'altitude ou de la neige, alors il faut rester au Mont Blanc. Nous sommes préparés au froid et à la difficulté".

"Nous voulons voir une équipe capable de défier les Blacks, a-t-il ajouté. J'espère que nous avons une équipe qui n'aura pas peur de ce défi, qui va donner le maximum de son potentiel, qui ne va pas seulement subir mais vouloir imposer quelque chose".

"Il ne faut pas seulement le faire contre le Blacks mais contre toutes les équipes. On ne l'a pas trop fait contre les Tonga (28-23 le 10 novembre), mais nous voulons rester sur cette voie", a-t-il poursuivi, défendant son idée de développer du jeu offensif.

Le stade Olympique de Rome sera plein pour ce match, une occasion de faire progresser la popularité du rugby en Italie. "Ce match est important, c'est vrai, parce que les +All Blacks+ sont la référence, mais il faut que ce soit notre équipe nationale qui donne l'envie au public de la suivre, indépendamment de l'adversaire. Pour cela il faut lui donner des matches de qualité, des victoires et du jeu", a conclu Brunel.

eba/gv