Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Tension dans la pêche au homard à Grand Manan

La ministre des Pêches et des Océans, Gail Shea, compte s'entretenir avec les pêcheurs de homard de Grand Manan, au Nouveau-Brunswick, pour calmer des tensions.

Mercredi, des pêcheurs ont bloqué l'accès aux bureaux du ministère sur cette île afin de dénoncer le transfert de permis locaux à des pêcheurs de la Nouvelle-Écosse. La veille, les pêcheurs de Grand Manan avaient détaché les bateaux des Néo-écossais.

Il y a près d'un an, Ottawa a permis le transfert de dix permis de pêche de Grand Manan à la Nouvelle-Écosse. Selon un pêcheur de l'île, neuf de ces permis ont été achetés par un seul propriétaire, un homme d'affaires.

Les pêcheurs de Grand Manan ont l'appui de leur député fédéral, le conservateur John Williamson. Ce dernier affirme qu'il aimerait voir un gel temporaire du transfert des permis, le temps de trouver une solution.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.